Sélectionner une page

Pendant très longtemps, a circulé l’idée selon laquelle, on ne peut devenir riche qu’en étant malhonnête. Aujourd’hui encore, certaines personnes véhiculent, à tort, cette croyance. Non, il n’y a pas besoin d’être véreux pour gagner beaucoup d’argent et on peut être riche (voire très riche) et dormir tranquille. Explications.

Argent sale : mythe ou réalité ?

Qui n’a jamais entendu ces préjugés ?

  • Seuls s’enrichissent les gens sans scrupule et amoraux
  • Pour faire de l’argent, il faut se comporter comme un monstre et vendre son âme au diable
  • Si tu gagnes trop d’argent, tu deviendras stressé et tu risques de souffrir d’insomnie et de problèmes cardiaques
  • Tu veux devenir riche ? Tu veux finir comme les mafieux avec ton gros cigare et ton costume blanc trois pièces ? On ne te parlera plus
  • Etc.

Argent sale : mythe ou realite

Ces croyances ont la vie dure, pourtant elles sont tout à fait fausses, plus encore aujourd’hui que jamais. Dans l’ère de l’information dans laquelle nous vivons, la richesse n’a jamais été aussi à la portée de tous. Il n’y a jamais eu autant de gens recommandables et assez ordinaires qui gagnent de l’argent, certains même en très grande quantité.

Pourquoi stresser face à l’argent ?

Ne stressez pas face a l'argentC’est une notion absolument capitale : votre activité (et peut-être votre entreprise) doit être à votre service et pas l’inverse. Si votre quête de revenus supplémentaires vous stresse et vous fait passer des nuits blanches, c’est qu’il y a un problème. Un gros problème. Dans ce cas, revoyez vos motivations profondes : qu’est-ce qui vous pousse dans cet état-là ? Un travail d’introspection vous est indispensable.

Vous devez en être convaincu : il est possible de gagner beaucoup d’argent et d’avoir une vie à côté. Vous ne devez pas devenir esclave de votre activité. A quoi cela vous servirait-il d’avoir de gros revenus et de souffrir d’ulcères à répétition ?

Le tout est de trouver le bon équilibre entre l’activité professionnelle (ou les activités professionnelles pour celui qui mène plusieurs jobs de front) et la vie privée. Et, je vous l’accorde, ce n’est pas simple. Mais certains y arrivent très bien. Pourquoi ne pas les prendre en exemples ?