En tant qu’entrepreneur(e), savoir vous présenter oralement (à n’importe qui et dans n’importe quel contexte) est une compétence indispensable à maîtriser. Elle vous permet de répondre de manière crédible et « engageante » à la question : « et Vous, que faites-vous dans la vie » et d’attirer facilement des clients ? Pour y arriver, rien de tel qu’un bon pitch! Voici comment faire.

Créer son activité professionnelle

Attirer des clients avec un bon pitch oral

Pour être cohérent(e) et « accrocher » vos interlocuteurs, vous voulez maîtriser votre pitch. Il s’agit d’une présentation courte et synthétique de 1,30 min maximum, qui va droit au but et « embarque » les personnes avec vous.

Pour être efficace, votre pitch doit idéalement contenir les éléments suivants :

  • votre TITRE : c’est votre métier (ex : je suis informaticien, traducteur, massothérapeute, etc.)
  • votre MISSION: c’est ce que vous faites, pour qui, et avec quels résultats
  • votre PLUS-VALUE: c’est votre marque de fabrique, la manière spécifique (= propre à vous) avec laquelle vous remplissez votre mission
  • votre HISTOIRE UNIQUE: ce sont les éléments de votre histoire personnelle qui vous relient à votre mission et vous crédibilisent
  • votre offre de SERVICES ou de PRODUITS: c’est ce que vous commercialisez concrètement.

Ces 5 éléments sont fondamentaux car :

  • votre titre définit votre « identité d’entrepreneur »
  • votre mission indique vraiment ce que vous faites et pour qui : c’est VOTRE PROMESSE vis-à-vis de vos clients
  • votre plus-value permet d’accrocher car elle montre « votre différence », le truc unique qui vous distingue
  • votre histoire est importante car elle humanise votre discours et permet à vos interlocuteurs de se relier à vous (vous devenez un humain qui parle à un humain et non « un commercial qui a construit un discours artificiel pour vendre »)
  • votre offre de services (ou de produits) concrétise votre mission et doit amener votre interlocuteur à vous poser des questions complémentaires.

L’ordre de ces 5 éléments n’est pas fondamental (vous pouvez suivre la trame ci-dessus ou commencer par votre histoire personnelle par ex), mais idéalement tous les points doivent s’y retrouver.

Pour travailler votre pitch, je vous conseille de :

  • réfléchir à vos 5 éléments séparément ;
  • construire un discours cohérent, puis le tester devant votre miroir ;
  • tester votre discours devant des proches à vous en leur demandant 3 choses :
    • est-ce clair et donc comprennent-ils ce que vous faites?
    • est-ce engageant et donc sont-ils accrochés ?
    • sentent-ils que cela « vibre » en vous quand vous en parlez ou est-ce que cela sonne « plat » ?
  • une fois votre discours validé, vous pouvez alors vous présenter à des inconnus.

NB : un enfant de 10 ans doit pouvoir comprendre votre pitch, sinon cela veut dire qu’il est trop compliqué.

Je vous partagerai prochainement mon pitch personnel.

Dans le futur accompagnement continu pour entrepreneurs que je vais proposer, vous pourrez profiter d’une série d’outils comme celui-ci. Mon but: que vous soyez le(la) plus autonome possible pour développer votre activité.