Vous voulez mener une activité complémentaire mais ne savez pas laquelle ?

De nos jours, de plus en plus de gens cherchent à compléter leurs revenus, avec une activité complémentaire sérieuse. C’est tout à fait logique vu la crise …

Sur internet notamment, beaucoup de propositions existent, où l’on vous promet de gros revenus pour parfois une charge de travail réduite …

Comment distinguer le vrai du faux ? quelle activité privilégier ? C’est un choix personnel mais quelques conseils s’imposent …

Pourquoi chercher une activité complémentaire ?

Avant toute chose, avant de choisir une activité ou l’autre, vous devez faire « votre état des lieux  personnel »… Tout le monde n’a pas la même motivation en cherchant un job complémentaire.

Vous, qu’est-ce que vous cherchez vraiment ? Quel est votre objectif ou vos objectifs ?

Comment choisir une activite complementaire

Par exemple :

  • Gagner de l’argent en faisant n’importe quelle activité (pourvu qu’elle soit légale)
  • Un petit revenu pour compléter mon salaire
  • De gros revenus car j’ai un train de vie élevé à assumer
  • Générer un revenu complémentaire en faisant une activité qui me plaît (et que peut-être je n’ai pas l’occasion de faire dans mon boulot principal)
  • Me faire de l’argent de poche en étant utile à la société
  • Payer mes factures et rencontrer des gens

Les objectifs sont multiples et variables d’une personne à l’autre.

Donc étape 1, selon moi : mettre sur papier votre(s) but(s) à vous, car comme le dit le proverbe « il n’y a pas de vent favorable  pour celui qui ne sait pas où il va ! » (Sénèque).

Des atouts pour ce job d’appoint

Atouts pour votre job d'appointDeuxièmement, quelles sont vos préférences pour un type d’activité ? et à vos préférences, seront sans doute liées vos compétences, vos atouts…

En effet, il existe tellement d’opportunités qu’il est inutile de chercher à faire quelque chose pour lequel vous n’êtes pas du tout fait à la base.

Concrètement, une personne introvertie se sentira mal à l’aise dans un job de vendeur « porte à porte » mais par contre, aura peut-être plus d’affinités avec l’e-commerce, la rédaction d’articles sur des blogs ou la distribution de journaux.

Etape 2 par conséquent : réfléchissez à votre profil et quel type de job vous conviendrait le mieux ! Pour faire cela, listez sur papier :

  1. Vos qualités
  2. Vos atouts professionnels : ce que vous savez faire, ce que vous avez déjà fait, vos réussites professionnelles
  3. Définissez votre job idéal…peut-être existe-t-il, qui sait ?

Une activité complémentaire sérieuse et légale

Les étapes 1 et 2 terminées, faites des recherches dans les créneaux que vous avez identifié, puis vérifiez si les activités qu’on vous propose, sont bien légales …

  • Respectent-elles les lois belges, les réglementations européennes, etc. ?
  • Sont-elles bien déclarées (niveau fiscal et social) ?
  • La société (ou le partenaire) pour qui vous travaillerez, a-t-il  pignon sur rue, est-il fiable, crédible et solvable ? Au besoin, allez voir un avocat et un comptable/fiscaliste avant de vous lancer…

Une formation pour votre job

Enfin, et pour moi, ce point est essentiel : quelle formation et quel accompagnement vous propose-t-on ?
Beaucoup de gens se lancent dans une activité complémentaire, sans être épaulés… Résultat : c’est très souvent l’échec, le découragement, les pertes financières.

Le meilleur conseil : choisissez une option dans laquelle vous serez encadré dans vos 1er pas ! OUI, ça existe et ce…dans tous les domaines ou presque!

Bon courage et beaucoup de succès à vous !

Nos articles vous intéressent ? Faites-le nous savoir !