Sélectionner une page

Le statut freelance vous attire ?
Vous y pensez de plus en plus souvent mais vous n’avez pas encore franchi le pas.
Avez-vous déjà réfléchi pourquoi ? Savez-vous ce qui vous bloque ?
Je vais vous aider à devenir freelance en vous donnant les clés pour oser.  Le mode d’emploi complet se trouve dans ma formation: Se lancer en tant que freelance avec succès.

Avant cela, je vous invite à lire cette petite histoire qui donne à réfléchir.

 

épanouissement professionnel

Le statut freelance : un choix du cœur avant tout

J’ai rencontré Sebastien par hasard il y a quelques années dans un atelier de menuiserie car ma compagne et moi, voulions aménager un grand dressing dans notre maison.

Selon son patron, c’était le meilleur menuisier-ébéniste qu’il ait jamais rencontré de toute sa carrière. Il adorait le bois et savait tout faire avec cette matière. En vrai, Sebastien était un orphèvre, cela ne faisait aucun doute.

Nous avons signé le devis de son patron et Sebastien est venu seul pendant plusieurs jours à la maison, pour effectuer le travail. Etant moi-même justement en vacances, j’ai eu la chance de parler avec lui durant chaque pause-déjeuner.
Et la chose me parut très vite évidente : ce garçon se sentait terriblement à l’étroit dans la menuiserie quasi-industrielle de son patron. Il devait faire tous les travaux que les autres ouvriers n’étaient pas capables d’exécuter, rattraper les erreurs à gauche et à droite et – ce qu’il détestait par-dessus tout – briefer et secouer constamment les autres.
En d’autres termes, de manière implicite, son patron voyait en lui une sorte de manager-superman-pompier de service, ce qui ne collait pas du tout avec son profil. Ni avec ses motivations profondes.

En 9 ans de travail chez son employeur (qui était son 1er), Sebastien n’avait jamais rien dit. N’avait jamais osé dire qu’il aspirait à autre chose. Il travaillait entre 12 et 15 Heures par jour sans se plaindre. En apparence, tout allait donc pour le mieux et personne ne se posait de questions à son sujet.

Le 3ème jour, où il travaillait à la maison, je me risquai à poser la question-clé dans ces cas-là :
que penseras-tu de ta carrière (et de ta vie) dans 30 ans, si tu es toujours dans la même situation alors ?
Les yeux dans le vague quelques secondes, il répondit de sa voix douce : j’aurais l’impression d’être passé à côté.
Et c’est ça que tu veux ? Si tu écoutes ton cœur, il te dit quoi ?
Non ! Je rêve de travailler en freelance mais je ne sais pas comment faire…

Vous retrouvez-vous dans son histoire ?
Si vous hésitez, en connaissez-vous la raison ?

  • vos peurs : quels risques ? quid si cela ne marche pas ? en suis-je vraiment capable ?
  • votre éducation ?
  • votre situation financière actuelle ?
  • les démarches à accomplir : par où commencer ?

Ou toute autre raison ?

Réfléchissez bien !

Le statut freelance : oser pour ne rien regretter

Vous le savez aussi bien que moi : la vie est courte. Et votre job est un moyen extraordinaire de vous épanouir et de laisser libre cours à vos talents.

Dès lors, peu importe votre situation professionnelle aujourd’hui, je vous invite à vous poser les 7 questions suivantes :

  • sur une échelle de 1 à 100, à combien est-ce que j’évalue ma satisfaction professionnelle aujourd’hui ?

Sebastien avait répondu 30% car il estimait malgré tout avoir eu la chance de trouver un job dans son domaine, près de chez lui, avec un patron qui lui faisait totale confiance.

  • quelles conséquences votre situation de carrière actuelle a-t-elle sur votre vie privée ?

Pour lui, c’étaient des conséquences désastreuses car faible vie sociale, fatigue énorme après ses longues journées, ennui.

  • quelles conséquences cette situation aurait sur votre vie si elle continuait à l’identique 10, 20 ou 30 ans encore ?

Sebastien a répondu : je ne tiendrais pas le coup ! Je veux fonder une famille, avoir une vie à côté de mon boulot.

  • quelles émotions ressentez-vous en y pensant ?

Lui : tristesse, colère, gâchis.

  • si vous aviez un seul souhait par rapport à votre vie pro, quel serait-il ?

Lui : prendre mon indépendance, pour travailler en freelance pour moi, assumer ce que je fais et ne pas devoir diriger et contrôler d’autres  ouvriers.

  • si vous n’aviez aucune peur par rapport à votre avenir, quelle décision prendriez-vous ?

Avec beaucoup de conviction et un large sourire, il m’a répondu : je lancerais mon affaire, sans hésiter.

  • quels blocages ressentez-vous par rapport à votre grand objectif de carrière ?

Lui : j’en ai un seul. Au niveau technique, je n’ai aucun doute sur mes compétences, ni sur le fait de bien satisfaire mes clients. Ma seule peur est de ne pas savoir gérer mon entreprise, suivre mes objectifs financiers, etc.

Et VOUS ? Que ressentez-vous après avoir répondu à ces 7 questions essentielles ?

Un accompagnement pour devenir freelance en toute sécurité

Avez-vous bien identifié ce qui vous freinait et vous empêchait d’accéder à votre rêve d’indépendance ?

  • sont-ce des peurs ?
  • ou des questions sur le comment faire ?

Dans les 2 cas, j’ai mis au point une formation exclusive pour vous aider à les dépasser :
Vous lancer avec succès en tant que freelance, en partant de 0.

Elle se repose sur ma propre expérience quand je me suis lancé moi-même il y a de plusieurs années et sur mon accompagnement, depuis une décennie, des personnes qui démarrent une activité.
C’est un véritable mode d’emploi à suivre pas à pas, qui vous mènera sur le chemin de l’indépendance, en toute sécurité et à votre rythme.

Sebastien a suivi toute cette formation et a sauté le cap : il est aujourd’hui freelance et fait beaucoup plus d’ébénisterie fine que de menuiserie industrielle, comme avant.
Il est récemment devenu papa d’une petite Eloise.

Et si c’était à vous maintenant ?

Vous pouvez aussi lire : travailler en freelance.