Sélectionner une page

Réseautage : le mot est lâché. Inconnu, il y a encore 20 ans à peine, ce terme est aujourd’hui utilisé dans le monde du travail. Par les entrepreneurs, les cadres mais aussi les demandeurs d’emploi, les étudiants futurs diplômés, etc. Comment ça marche ? Voici quelques grandes clés.

grandes-cles-reseautage

Le réseautage ça se prépare !

Beaucoup d’idées préconçues circulent à propos du réseautage. Est-ce compliqué ? efficace ? faut-il être introduit ? est-ce qu’on s’y amuse ? peut-on y aller seul ? etc

Entretenir et pouvoir profiter intelligemment d’un réseau de contacts ne s’improvise pas ! Il y a différents principes à respecter.

La règle de base que vous voulez toujours retenir est que dans un réseau, on donne sans rien attendre directement en retour. Autrement dit, vous devez vous investir dans le réseau que vous avez choisi (cercle d’étudiants, groupe plateau pour les cadres, jeune chambre internationale, rotary, etc.) en toute confiance et apporter de l’aide aux gens que vous estimez.

Tôt ou tard, ceux-ci vous rendront la monnaie en retour.

Vous serez alors surpris de voir que quel que soit votre projet, beaucoup de gens sont prêts à vous aider. Encore faut-il que vous osiez leur demander bien entendu. Et c’est là, la 2ème règle essentielle : tous les gens qui font du réseautage ont le même but que vous, à savoir qu’ils font cela pour soutenir directement ou indirectement leur carrière.

En leur demandant de l’aide, vous ne les embêtez donc pas ! En général, un être humain aime qu’on lui demande son avis et faire profiter de son expérience. N’hésitez donc pas !

Votre carnet d’adresses : une ressource incroyable

Si le réseautage le plus connu est celui qui se fait lors de « rencontres physiques » (où vous rencontrez en live les membres de votre réseau), le bon réseauteur joue le jeu 365 jours par an.

Comment ? En préparant son réseau et en l’entretenant via une base de données, centralisée et mise à jour régulièrement.

Voici concrètement le moyen simple de constituer puis d’animer votre réseau :

  • constituez votre liste de contacts de départ par cercles concentriques, en allant du plus simple au plus compliqué. Le plus simple, ce sont votre famille, vos amis, vos proches, vos voisins, ils constituent le premier cercle. Ensuite, réfléchissez de plus en plus loin et identifiez les collègues, ex-collègues, ex-contacts professionnels et relations actuelles qui pourraient vous aider dans votre projet et ainsi de suite ;
  • centralisez tous vos contacts dans une base de données unique, via l’outil qui vous convient le mieux, le plus simple étant un cahier atoma, le plus sophistiqué étant un tableur excell ;
  • entretenez des contacts sincères et réguliers avec votre liste: demandez des nouvelles et donnez-en. Ainsi, le jour où vous rencontrez ces personnes physiquement, elles se souviendront de vous et…seront plus enclines à vous aider, en cas de besoin.

Ici apparaît la 3ème clé essentielle du réseautage réussi :

la qualité d’un réseau tient aux relations profondes et durables que vous avez créées. Un bon réseau est par nature évolutif et illimité : il se construit jour après jour tout au long de votre carrière ! Retenez-le bien !