Sélectionner une page

Vous cherchez comment créer son auto-entreprise ?
Vous êtes décidé à vous lancer et vivre votre rêve, mais vous collectez les infos pour construire le meilleur projet possible.
Vous avez bien raison car à l’image d’une maison, plus il est construit sur des bases saines, moins vous aurez de problèmes derrière. Et donc plus, il aura de chances de prospérer dans la durée.

Je ne répondrai pas ici à comment devenir auto-entrepreneur, mais à quoi faut-il penser à vous de vous lancer. J’adore cette thématique car en accompagnant depuis plus de 10 ans des porteurs de projets, j’en vois énormément qui démarrent trop vite, submergés par leur enthousiasme.
Pour vous éviter cet écueil, j’ai regroupé toute mon approche dans une formation exclusive Entreprendre avec succès : le mode d’emploi.

Voyons toutes ces questions préliminaires à votre démarrage et le cas de Magali pour les illustrer.

Prenez l'habitude, d'avoir des "habitudes positives"

Créer son auto-entreprise en agissant avec méthode

J’ai rencontré Magali à un cocktail privé. C’était une jeune femme (âgée d’une trentaine d’années) timide et réservée, qui manifestement manquait de confiance en elle. Etant hypersensible, elle ne vivait pas bien son job au service RH d’une grande entreprise bordelaise. Son rêve, depuis toujours, était de créer son auto-entreprise…mais elle doutait d’elle. Elle savait que, vu son profil, elle se sentirait mieux si elle était son propre chef, mais se demandait ce qu’elle pourrait réellement apporter à des gens, contre rémunération.

Peut-être ressentez-vous les mêmes doutes qu’elle ?
Ou beaucoup moins ?
Mais dans tous les cas, passer les questions suivantes en revue, avant de franchir le cap, vous aidera à bien poser votre projet.

  • Dans les domaines qui vous passionnent, que pourriez-vous apporter de particulier, compte tenu de qui vous êtes ?
  • A qui et à quoi pourraient servir vos talents/compétences ? Pour résoudre quels besoins/quelles envies sur cette Terre ?
  • Si vous pouviez contribuer à quelque chose de positif dans le monde, compte tenu de qui vous êtes et de ce que vous savez faire, ce serait quoi ? = votre mission ?
  • Par quels types de clients êtes-vous naturellement attiré ? Les causes/les problèmes/les rêves de quelles genres de personnes vous touchent ?
  • Selon vos amis, quelles sont les 3 choses que vous faites le mieux ?
    Sous-question : selon eux, quelle est la compétence-clé qui est la vôtre et qui vous distingue des autres gens ?
  • Si vous étiez multi-millionnaire, que feriez-vous de vos journées ?
  • Quelles sont les 3 activités qui vous font oublier le temps qui passe ?

En faisant ce travail d’introspection, Magali s’est rendu compte que son « truc » à elle, c’était de faire du bien aux autres, d’une part, en les écoutant, grâce à son extrême empathie et d’autre part, par son « toucher » spécial. Lorsqu’elle massait ses amies, à chaque fois, on lui renvoyait qu’elle avait des mains en or.
Peu à peu, elle prenait conscience qu’elle avait un don.

Valider toujours votre projet d’auto-entreprise avant de vous lancer

A nouveau, ce conseil va peut-être vous paraître évident. Pourtant, il peut tout changer, si vous l’appliquez consciencieusement.

Chaque fois qu’une idée d’activité économique potentielle vous vient, suite à ces questions, je vous conseille de la valider (ou de la rejeter) au moyen « des questions de vérification » suivantes :

  • En quoi ce projet vous passionne-t-il ? Correspond-t-il à une de vos passions ?
  • Utilise-t-il l’un ou plusieurs de vos talents/compétences ?
  • Est-il de nature à valoriser votre valeur ajoutée, càd ce qui fait que vous êtes unique ?
  • Est-il concrétisable en produits ou services réels ?
  • Pour quels types précisément de clients ?
  • Que connaissez-vous de ces clients potentiels ? Leur profil ? Leurs besoins ?
  • Quels seraient les bénéfices (réels et concrets) que retireraient ces clients de votre offre ?
  • Votre offre est-elle de nature à faire une différence positive dans la vie de vos clients ?
  • Qu’est-ce qui est actuellement proposé sur le marché dans ce domaine ?
  • Qui sont les concurrents potentiels, directs ou indirects ?

Si vous répondez favorablement à ces questions, vous tenez l’idée qui peut constituer la base de votre projet d’auto-entreprise.

Nous avons fait le travail ensemble avec Magali en suivant toute la trame de ma formation Entreprendre avec succès : le mode d’emploi.
En répondant à toutes ces questions, une à une, elle a pris conscience qu’elle tenait son projet : thérapeute en relation d’aide par le toucher. Et vraiment pris confiance en elle.
Oui, elle allait mettre tout ce potentiel et ses dons, au service des autres et donc de sa propre vie, en lançant sa propre activité.

Ca vous parle ?

Aujourd’hui, elle a son propre cabinet et est pleinement épanouie. Son hypersensibilité est devenue une grande force.

Si vous aussi, vous voulez suivre le même chemin que Magali, je vous invite à lire ceci.

Pour des compléments, vous pouvez aussi lire :