Sélectionner une page

MAIS JE NE VEUX PAS TRAVAILLER, CHERI!🙃😱🙏

Il est des femmes comme Sophie, dont je parlais hier, qui veulent s’épanouir en travaillant, en dehors de la maison.
Et gagner leur indépendance financière, au travers de l’expression de leurs talents sur le marché du travail.
Et c’est très bien.🙏

Mais en relatant l’histoire de Sophie hier, j’ai repensé à Anna, une connaissance rencontrée il y a des années:

elle avait plus ou moins le même âge que Sophie, mais pour elle, « réussir sa vie de femme », signifiait
– ETRE HEUREUSE EN COUPLE
– BIEN EDUQUER SES ENFANTS POUR QU’ILS SOIENT AU MAXIMUM EPANOUIS
– ETRE BIEN EN FAMILLE.

Pour elle, la famille (mari, enfants, parents, grands-parents, frères-soeurs, cousins, etc.) représentait tout.
Ses valeurs, son bonheur étaient dans ce cadre-là.

Le monde professionnel ne lui disait rien.🙃🤔
Elle n’en parlait pas avec peur.
Non, ça ne lui disait tout simplement rien, comme elle me l’a un jour expliqué:
« tu sais, Vincent, je l’ai dit à mon mari: MAIS JE NE VEUX PAS TRAVAILLER, CHERI!
(sauf si un jour, on y est obligés financièrement)
être cette femme en tailleur pantalon chic qui donne des conférences et s’affiche sourire-pepsodent sur les réseaux sociaux, ne m’intéresse pas du tout…!
pour moi, rien ne vaut…
– le frisson du matin quand nos petits bouts lâchent ma main pour passer la grille de l’école
– l’impatience de 15H d’aller les chercher à l’école, de les faire goûter, puis de les aider à faire leurs devoirs ou à construire une cabane dans le jardin
– le plaisir simple de faire à manger avant que tu ne rentres et d’être là pour te prendre dans mes bras, quand tu reviens après ta journée stressante (son mari travaillait aux urgences)
– le bonheur de dîner tous ensemble en famille, dans le calme et la paix.
etc.
Alors, on peut me dire que je ne suis plus de mon époque, que c’étaient nos grands-mères qui vivaient comme ça…
Pour moi, non, rien ne vaut, ce bonheur-là…

Toi, qui est coach, tu comprends ça, Vincent, non? »
Ooh oui, je comprends très bien et respecte totalement ça, Anna.🙏

Aucune option n’est meilleure que l’autre dans la vie, selon moi.
Il s’agit de s’écouter et de faire ce qui est « juste » pour nous.😉

Comme le dit, fort judicieusement le président français, on peut très souvent dire une chose et « en même temps » son contraire, en retournant l’argument.

C’est d’ailleurs, ce qui fait que le coaching est si amusant à pratiquer: chaque personne s’est construite sur des valeurs différentes et est fondamentalement motivée par autre chose.

Et c’est très bien.🙏
Non?

Pour un coaching sur mesure, n’hésitez pas à me contacter:
https://www.vincentburgers.com/coaching/