Sélectionner une page

Est-ce vous ne devriez pas opérer un changement professionnel? Vous vous posez de plus en plus souvent cette question parce que vous avez la sensation de tourner en rond dans votre job. Vous avez comme une impression de vide, comme si vous aviez été au bout d’un cycle. Mais quoi faire? Vers où vous diriger? Vous faut-il complètement changer de profession pour être plus heureux ou apporter des modifications à votre boulot actuel? Vaste débat.

En tant que coach en reconversion professionnelle, je suis très souvent confronté à cette question de la part de mes clients. Dans cet article, je vais vous partager des clés pour aborder ce changement professionnel. Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à découvrir mes accompagnements sur mesure ici.

Management autrement, point de vue personnel

Le changement professionnel : un besoin

La 1ère chose que j’ai envie de vous partager, c’est qu’avoir envie de changement professionnel est tout à fait naturel et même parfaitement sain. De nos jours, quasiment plus personne ne fait toute sa carrière dans la même entreprise et on reconnaît qu’il est positif pour un être humain, d’écouter ses envies de changement. Là où il y a quelques décennies encore, on prenait en général ça pour un caprice.

Changer au niveau professionnel est tout à fait légitime car le monde dans lequel nous vivons, change (vite) et surtout, nous, les Hommes nous changeons également en avançant en âge. Par exemple, on nous demande à 18 ans de choisir une orientation professionnelle, alors que nous ne connaissons encore rien ou presque de la vie. Il est donc normal qu’à 30 ou 40 ans, nous ayons envie de remettre à jour, notre choix de départ, en fonction de l’évolution de nos aspirations. Changer permet aussi de rebondir et de surmonter un éventuel échec.

Aussi, pour commencer, je vous invite à écouter et reconnaître tous les signaux qui vous indiqueraient qu’un changement professionnel serait profitable pour votre carrière et votre épanouissement professionnel en général.
Sur les 6 derniers mois, avez-vous ressenti les choses suivantes? Et si oui, à quelle fréquence en moyenne?
– une impression d’ennui au boulot?
– un manque de sens dans l’exécution de tâches qui avant, vous plaisaient?
– une forme d’irritation en réunion, avec vos collègues, etc.?
– un manque d’envie pour vous lever le matin pour aller travailler?
– des coups de fatigue en cours de journée?
– un stress avant certaines échéances (par ex. une présentation publique) qui avant ne vous faisaient rien?
– un manque de concentration?
– des phases de rêverie au sujet d’un autre avenir professionnel?
– une impression de sous-exploiter votre potentiel?
– une envie de regarder des offres d’emploi dans votre secteur d’activité?

En faisant ce check up de votre comportement au travail, vous aurez une 1ère indication en vue d’un éventuel changement professionnel ou pas?

Changer de profession ou modifier votre fonction?

2ème question essentielle: si vous avez envie d’autre chose en termes votre carrière, de quoi pourrait-il s’agir? Etes-vous motivé par une autre fonction au sein de votre entreprise actuelle ou aspirez-vous à faire toute autre chose? C’est très différent, or parfois, les personnes qui évoquent un changement professionnel mélangent ces 2 options.

Dans le 1er cas, ce n’est pas le fait de travailler pour cet employeur-là qui vous pose problème. Ni le domaine d’activité. C’est la fonction que vous occupez, en tant que telle, qui ne vous épanouit pas ou plus. Peut-être ressentez-vous un besoin d’avoir plus de responsabilités, de monter en grade, d’être mieux reconnu? Si c’est le cas, je vous invite à coucher sur papier exactement ce que vous voudriez et quelle fonction vous vous verriez bien occuper à l’avenir dans la société (ou le service public) qui vous emploie actuellement. Ensuite, de prendre le temps de ressentir les émotions que cette nouvelle description de poste vous procure. Serait-ce ça votre futur idéal?

Si la réponse est oui, identifiez calmement toutes les ressources qui sont les vôtres pour briguer une autre fonction (expérience, fidélité, compétences, réseau, etc.). Puis établissez un plan d’actions clair avec des échéances pour concrétiser votre objectif.

Questions personnelles de management

Dans la 2ème hypothèse, vous avez envie d’ailleurs et peut-être aussi d’autre chose. Vous n’arrivez plus à vous projeter dans une future carrière chez votre employeur actuel. Il s’agit alors de vous interroger sur ce qui vous motiverait à la place. Voici quelques questions pour entamer votre réflexion:

  • Si vous aviez une baguette magique que feriez-vous?
  • Quelle seraient les 5 caractéristiques clés que devrait avoir votre futur job?
  • Quels avantages verriez-vous à rester dans le même secteur d’activité mais chez un autre employeur?
  • Qu’est-ce qui vous manquerait si vous occupiez toujours le même type de poste dans une autre société?
  • Si vous pouviez reconstruire votre carrière de 0, que feriez-vous?
  • Qu’est-ce que vous recherchez en priorité dans un job?
  • Pour vous, que signifie avoir un travail? Qu’est-ce que cela représente dans votre vie?

En réfléchissant de cette manière, vous pourrez progressivement profiler votre futur professionnel et qui sait, votre futur tout cours. Car parfois, une remise en question professionnelle entraîne une remise en question profonde de sa vie toute entière.

Si vous souhaitez en parler avec une personne extérieure, spécialisée dans la reconversion, je vous invite à découvrir mes accompagnements individuels. Je serais ravi de vous accompagner dans votre transition professionnelle.

Vous pouvez également lire:
– comment changer de travail.