Sélectionner une page

Comment j'ai changé de vie? Il y a quelques années encore je n'aurais jamais imaginé que le titre d'un de mes articles porterait ce nom. Pendant longtemps, changer de vie n'était pas du tout quelque chose qui me tentait. Mieux: je n'y pensais pas du tout. J'avais tout pour être heureux selon les standards de vie classiques.... Mais, au fond, l'étais-je vraiment? Trois circonstances de vie quasi simultanées m'ont fait prendre conscience que non! Qu'en vrai, j'aspirais à autre chose, je voulais m'épanouir.

Est-ce que vous vous reconnaissez dans ma description? Sentez-vous qu'autre chose vous appelle? Voulez-vous aller de l'avant, vers un nouveau départ ?
Aujourd'hui, je fais du coaching spécialisé dans les changements de vie, j'accompagne de manière individuelle, toute personne qui veut opérer un changement plus ou moins grand dans sa vie. Découvrez pourquoi et comment j'en suis arrivé là.

Ma vie ideale dans 10 ans : projection

Mon point de départ pour une nouvelle vie

A l'origine de tout changement de vie, il y a en général:

  1. soit une envie progressive qui se manifeste de manière plus ou moins insidieuse.
    Les choses qu'on faisait avant avec plaisir ont soudain moins de sens. On se surprend à penser régulièrement à un autre avenir professionnel ou privé. Les relations qu'on appréciait nous paraissent tout d'un coup manquer de "sel". Etc.
    Le besoin de changement pointe délicatement le bout de son nez et on a le temps de le voir venir, de le sentir, de l'intégrer.
  2. soit un événement déclencheur, plus ou moins rapide et  imprévu.
    Par exemple: décès d'un proche, problème de santé, burn out, licenciement, séparation affective, rencontre fortuite qui remet en cause l'ordre établi, etc.
    Dans ce cas de figure, soit le changement est subi, soit la circonstance de vie imprévue nous fait volontairement dire "maintenant, ça suffit, je veux changer de vie ou changer ceci ou ça d'important dans ma vie, car le temps passe!"

Personnellement, il y a quelques années, j'ai connu 3 événements successifs sur quelques mois qui m'ont incité à ouvrir les yeux sur mon existence:
- le conseil d'administration de la boîte pour laquelle je travaillais, a changé et la nouvelle ligne directrice proposée ne correspondait plus à mes valeurs. Dans cette perspective, mon job n'avait plus du tout le même sens or le sens est très important pour moi, dans tous les aspects de ma vie.

- mon père décède à 60 ans: je perds mon confident, mon meilleur ami, celui qui m'a tout appris. Ma référence. Mon phare! Un choc! Même si à  l'époque,  ma pudeur m'empêche de le montrer, sa perte est un cataclysme dans ma vie. Je comprends que désormais, plus rien ne sera jamais plus pareil. Et aussi que se projeter toute sa vie pour vivre une retraite heureuse n'est pas un bon calcul. Qu'il faut vivre au présent...

-  je participe à un séminaire de 4 jours de développement personnel (le 1er du genre pour moi) et je reçois un coup de poing dans la figure ou plutôt dans le coeur... Non, je n'ai pas le droit de me lamenter. Oui, j'ai toutes les cartes en mains pour être  heureux et changer de vie radicalement si je le souhaite (ce n'était pas le cas) ou améliorer les aspects de ma vie qui ne me conviennent plus. Et oui, je suis responsable de tout ce qui m'arrive et donc de la manière, dont j'exploite mes cartes.
Je vous résume bien sûr mais le message était très fort et a fait mouche, chez moi...comme chez beaucoup d'autres participants.
Et je ne le sais pas encore mais avec ce stage, j'ai ouvert la boîte de Pandore: le monde du développement personnel et du coaching.

Que m'ont amené ces 3 événements?
Un autre regard sur ma vie, le monde et les autres. Chacun a été pour moi comme un "déclic", un déclencheur d'une envie d'autre chose.
A partir de là, oui j'ai voulu changer de vie. Pas de manière abrupte comme quelqu'un qui dirait, je veux changer de vie à 40 ans et faire table rase du passé. Non, d'abord j'étais beaucoup plus jeune, donc toutes les fondations de mon existence n'étaient pas encore en place. Et ensuite, parce que je n'ai jamais été quelqu'un de radical, prêt à faire "tapis" comme au poker. Non, je voulais changer çàd me changer moi. M'écouter plus, pour faire plus de choses qui me correspondaient et moins écouter les influences extérieures. Et cette prise de conscience est toujours un grand pas vers un changement de vie...

Changer sa vie: oui mais pourquoi faire?

Et donc qu'ai-je fait concrètement au terme de cette année remuante?
J'ai mis sur papier - et je vous invite à le faire aussi - mes grandes priorités de vie, tous domaines confondus. J'ai listé tout ce qui m'importait dans les moindres détails: mon bien-être physique et mental, ma relation de couple, le sens et la passion dans mon travail, les voyages, les loisirs que j'aimais vraiment, etc.

Ensuite, j'ai analysé sur les 3 dernières années le temps que je consacrais chaque semaine en moyenne, à chacune de mes priorités dans l'existence. Sincèrement, j'ai d'abord été effrayé par les 1ers résultats de l'exercice et j'ai failli abandonner. Mais je me suis accroché et j'ai fait le travail objectif de vie, par objectif de vie. Jusqu'au bout. Et j'ai découvert que ce qui étaient mes priorités de vie n'occupaient pas...prioritairement mon temps! Non, je me laissais, plus ou moins consciemment, détourné par des obligations ou passe-temps secondaires. Sacrée prise de conscience!

Second bénéfice: en ayant cette réflexion approfondie sur ce qui constituait mon style de vie de l'époque, j'ai appris beaucoup de choses sur moi-même. J'ai compris pourquoi j'avais tel comportement dans telles circonstances, pourquoi je repoussais telle invitation, pourquoi accomplir telle tâche me rendait nerveux ou me pompait mon énergie. Et j'ai aussi compris, lesquelles dans mes relations (affectives, familiales, amicales ou professionnelles) me portaient et lesquelles me tiraient vers le bas.

A partir de là, mon futur s'éclairait: je savais précisément ce que je voulais et ce que je ne voulais plus. Je pouvais enclencher le changement dans ma vie. Un pas à la fois, pour respecter mon tempérament.
Vous me suivez toujours? Vous avez déjà fait cet exercice jusqu'au bout?

Tournage de film

Comment changer de vie : plan d'actions

Et après me direz-vous? Comme le coach l'avait suggéré lors du séminaire, j'ai commencé à voir ma vie comme un film, dont je maîtrisais tous les éléments: l'objectif final,  les acteurs, l'environnement, le scénario, etc. Et j'ai progressivement appris à jouer (donc à maîtriser) avec ces éléments, en totale conscience. Je continue toujours à le faire aujourd'hui. Depuis cette époque (il y a une douzaine d'années), je me fixe chaque année des objectifs me rapprochant de mon idéal de vie et j'avance continuellement sur ma route. Ma propre route, en me fiant beaucoup plus à mon intuition et mon ressenti.

Et comme il l'avait aussi partagé lors de ces 4 jours mémorables, le plus important est d'apprécier jour après jour, le chemin que l'on parcourt. Car final, qu'est-ce que c'est changer de vie, si ce n'est se changer soi-même...en mieux? Pour moi, c'est libérer peu à peu la meilleure version de soi-même en poursuivant ses rêves.
Vous êtes d'accord?

Aujourd'hui, je suis fier et heureux du chemin que j'ai déjà parcouru (qui n'est pas terminé bien sûr) et à mon tour, en tant que coach spécialisé dans les changements de vie, j'accompagne tous ceux qui veulent emprunter cette vie vers une vie plus épanouissante.
Si cela vous parle, je vous invite à découvrir mes accompagnements sur mesure.

Pour d'autres éléments, vous pouvez aussi lire:
- coach en reconversion professionnelle
- vivre de sa passion.