Sélectionner une page

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai rarement rencontré un être humain qui n’avait pas de rêve. Nous avons tous des rêves, des envies inassouvies au fond de notre tête. Des choses qui nous excitent et auxquelles on espère. Et c’est tant mieux ! Car les rêves sont pour tous les Hommes, de véritables catalyseurs qui nous font avancer dans la bonne direction. Explications.

Des rêves d’enfant

Enfant, nous rêvons tous ! D’un beau métier, d’une grande famille, d’un château au bord de mer, d’une princesse, etc. Tout nous semble possible et notre esprit créatif ne connaît pas de limite. En grandissant, malheureusement, nous subissons les influences de notre environnement (parents, enseignants, amis, médias, etc.) et perdons parfois – mais pas toujours – une partie de nos rêves. Pourtant, rêver est essentiel. C’est ce qui nous donne de l’énergie, nous pousse en avant, guide nos pas. Bref, c’est ce qui nous fait avancer dans la vie.

Comme l’a dit l’auteur K. Hildebrand : "Le plus pauvre des hommes n’est pas celui qui est sans sou. C’est l’homme qui est sans rêve."

Nous avons tous des reves, depuis notre plus jeune enfance

Le rêve, moteur de notre vie

Pour avoir une vie riche et épanouie, il est nécessaire que nous gardions tous cette âme d’enfant qui nous poussait à nous projeter loin dans l’avenir, imaginant pour nous, mille et une choses positives. Aussi, quelque soit votre âge et votre situation, je vous propose de vous poser la question :

  • Est-ce que je rêve toujours ? Et si oui, à quoi est-ce que je rêve ?

Si ce n’est pas (plus) le cas, vous pousser à rêver, sera un 1er pas pour "reprendre votre vie en mains". Comment ? Demandez-vous :

  • que ferais-je si je n’avais aucune limite ?
  • que voudrais-je faire si j’étais sûr de réussir ?
  • qu’est-ce que je voudrais absolument accomplir si je savais qu’il me restait seulement un an à vivre ?

Reve, moteur de votre vie

Si par contre, vous avez des rêves en tête – ce que je vous souhaite très sincèrement – c’est très bien, mais demandez-vous s’ils sont bien à vous.

En effet, nous connaissons tous des personnes qui vivent la vie de quelqu’un d’autre. Ils courent après des rêves qui ne sont pas les leurs et tôt ou tard, s’en mordent les doigts.

Et comment savoir que vos rêves sont bien les vôtres, allez-vous me dire ? Simple : un « bon rêve », je veux dire par là un rêve qui est « juste » pour vous, c’est un rêve qui vous galvanise. Il vous pousse à vous lever le matin et à attaquer la journée. Quand vous faites des choses en vue de l’accomplir, vous vous sentez enthousiaste et porté vers l’avant. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Réfléchissez : peut-être avez-vous embrassé le rêve de quelqu’un d’autre ? (votre père, votre conjoint, etc.). Alors, il faut en changer.

Vous avez apprécié cet article sur la puissance des rêves ? Vous avez des suggestions à faire ? Votre avis nous intéresse. Notre rêve à nous – enfin un de nos rêves – c’est de créer une grande communauté du développement personnel autour de ce blog. Profitez-en !