Sélectionner une page

Etre son propre patron : rêve ou cauchemar ?
Tout dépend de votre personnalité mais surtout, de la manière dont vous construisez les fondations de votre activité indépendante au départ.

En tant que coach en reconversion professionnelle, j’accompagne chaque jour, depuis plus de 10 ans, des personnes qui quittent le salariat pour devenir indépendant. Et je fais à chaque fois, le même constat : mieux le business est pensé, mieux c’est.
C’est pourquoi j’ai mis en place une formation spéciale pour aider tous les starters: Entreprendre avec succès: le mode d’emploi.

etre son propre patron : pieges a eviter pour s'epanouir

Avant de vous montrer une grande clé pour construire des fondations solides à votre propre entreprise, je vous partage d’abord une petite histoire.

Etre son propre patron signifie apporter de la valeur sur le marché

Pendant treize ans, Jonas a été salarié dans l’informatique en Belgique. Peu à peu, sa passion pour ce domaine s’est effritée et il a progressivement eu l’idée de se lancer pour être son propre patron.
Restait à voir dans quel domaine et pour apporter quoi de neuf sur le marché ?

Car une des clés essentielles du succès d’un entrepreneur est bien là : il s’agit de se démarquer de tout ce qui existe déjà en apportant une offre différente.
Je n’ai pas dit une offre nécessairement meilleure que toutes les autres, mais différente çàd qui apporte une valeur irrésistible à ceux qui vont en profiter.

OK, mais comment trouver ça, me direz-vous ?

En discutant ensemble, nous nous sommes vite rendu que Jonas avait une très grande fibre écologique. Les questions d’environnement, l’avenir de la planète, ce que l’on mange étaient de grands sujets d’intérêt pour lui.
Il aimait vraiment ça et vu ses recherches approfondies en la matière, depuis plusieurs années, il avait acquis une réelle expertise.
Pour lui, devenir son propre patron, tout en contribuant au bien-être de ses concitoyens et à la protection de la nature, constituait une sorte de Graal.

Après plusieurs brainstorming et grâce à toutes les questions que je lui posais, Jonas a eu une idée : recenser tous les producteurs locaux d’aliments bio et constituer pour eux des paniers tout faits, qu’il irait livrer directement chez les clients consommateurs.

Pour les producteurs, c’était un gain de temps énorme et un apport constant de nouveaux clients, sans effort supplémentaire.
Pour les consommateurs attirés par le bio, c’était une magnifique plus-value que de se voir livrer à domicile ou sur son lieu de travail, des paniers regroupant des légumes et fruits de saison, de la viande, des fromages, etc.

Jonas avait tous les atouts pour gérer parfaitement cette affaire : il était dynamique, sportif, aimait bouger, avait un très bon contact social, possédait une voiture-camionnette et un très bon sens de l’organisation.

Il réalisa une petite étude de marché, du côté des producteurs et des consommateurs de sa région et eu la confirmation qu’il attendait : son idée plaisait beaucoup et était attendue.
Renforcé dans ses convictions, il sauta le pas, rendit sa démission et bâtit son offre en respectant les principes que je vais vous détailler ci-dessous.

Cela fait aujourd’hui trois ans que Jonas est lancé et il n’a jamais été aussi épanoui de sa vie. Pour lui, être son propre patron est un rêve qui est devenu réalité.

Vous voulez savoir comment il a construit son business ?
Je vous l’explique en détails.

Etre son propre patron pour proposer une offre irrésistible

Retenez bien ces mots : pour avoir toutes les chances de réussir votre pari d’entrepreneur, vous voulez proposer à vos clients, une offre irrésistible.

Ne riez pas, c’est ce que Jonas a fait.
Moi aussi, avec ma méthode de A à Z pour passer du salariat à l’entrepreneuriat.
Et en cherchant bien, vous le pouvez à votre tour.

Comment arriver à une telle offre ?

Parmi tout ce qui est proposé sur le marché, vous voulez que votre offre retienne l’attention et séduise inévitablement les consommateurs. Pour cela, elle doit respecter les critères suivants :

  • elle cible clairement un public : on doit très vite comprendre à qui votre offre est destinée
  • elle résout un problème majeur (ou une envie) chez le consommateur type que vous visez çàd votre cible : vous voulez lui apporter une solution à quelque chose qui a un impact fort dans sa vie
  • elle présente une valeur spéciale : votre offre doit apporter « un plus » par rapport à ce qui se fait par ailleurs, c’est votre touche unique à vous
  • elle montre pourquoi c’est important de l’acheter
  • elle crée une connexion humaine forte avec le consommateur.

Vous voyez ce que je veux dire ?

Peu importe votre secteur d’activité et ce que vous commercialisez, vous pouvez – et devez – réellement construire une offre irrésistible, telle que celle de Jonas.
Si vous zappez cela, vous tomberez dans le piège de beaucoup d’entrepreneurs qui démarrent : vous serez noyé dans  la masse et vous ne sortirez pas du lot.
Résultat : vous aurez beaucoup de mal à vous faire une place.
Votre offre irrésistible fait partie de ce que j’appelle bâtir des fondations solides à votre activité. Et au final, vous donnez un maximum de chances de succès.

Et c’est bien votre but, non : avoir une activité prospère dans la durée ?

Ici, vous découvriez mon offre irrésistible pour vous aider à faire le saut du salariat vers l’entrepreneuriat: ma formation Entreprendre avec succès: le mode d’emploi.
Je vous invite vraiment à la lire jusqu’au bout pour en saisir toute la logique et vous inspirer.

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi lire :