Sélectionner une page

Vous en avez assez de votre emploi actuel? Et vous voulez, comme tant d’autres personnes aujourd’hui, changer de vie à 40 ans? C’est très compréhensible, car à votre âge, vous avez déjà une certaine expérience et vous vous connaissez mieux, d’un point de vue personnel, qu’en arrivant sur le marché du travail. Du coup, vous savez mieux ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin en terme de carrière.

Le problème dans la crise professionnelle que vous traversez est d’oser faire le choix de changer de métier! Donc peut-être de repartir à zéro, si vous êtes attiré(e) par un secteur qui vous est inconnu. Voyons comment trouver votre mission de vie et si vous l’avez trouvée, comment concrètement dépasser vos éventuelles peurs de vous lancer, grâce à un plan méthodique et personnalisé? L’approche que je vous propose est intégralement finançable avec votre compte CPF, de sorte que votre reconversion peut ne rien vous coûter. 

Changer de vie à 40 ans: pourquoi?

40 ans est un tournant dans l’existence. Les spécialistes du développement personnel parlent de la crise de la quarantaine, de remise en question de milieu de vie, de bilan existentiel, etc. Que se passe-t-il en réalité vers l’âge de 40 ans chez beaucoup d’hommes et de femmes? Pour employer une image simple, c’est un peu comme si vous arrêtiez votre tgv qui roule à grande vitesse, pour vous poser et vous demander si votre route est vraiment celle que vous voulez au fond de votre coeur, pour les 40 années (en moyenne) qui vous restent à vivre?

L’être humain que vous êtes a déjà vécu pas mal de choses, fait des expériences (études, formation en vue d’un métier, emploi stable, couple, enfants, maison, etc.), connu des réussites et des échecs, etc. Et vous prenez conscience du temps qui passe et du côté éphémère des choses. En d’autres mots, vous faites un 1er bilan de votre parcours sur Terre (emploi, couple, famille, épanouissement personnel, etc.) et vous tirez des 1ères conclusions.

Certaines personnes se rendent compte à ce moment-là qu’elles doivent rectifier certaines choses dans leur vie, pour atteindre le bonheur véritable. Exemples:
– créer un nouveau type de relation avec leurs enfants
– déménager à la campagne
– reconstruire un nouveau couple
– reprendre leur santé en mains, en se mettant au sport et en surveillant leur alimentation
etc.

Mais il arrive très souvent que l’envie de changement à la quarantaine se marque en terme d’évolution professionnelle. Que même si vous avez un emploi stable et un (bon) salaire, vous ayez envie de changer de secteur et/ou de métier. Soit parce que vous ressentez un vrai ennui dans votre poste actuel (pouvant aller jusqu’au burn ou ou bore out). Soit parce que vous avez l’impression de sous-exploiter vos compétences. Soit, parce que vous avez envie de travailler pour vous et donc de devenir indépendant, pour avoir la satisfaction de faire chaque jour quelque chose qui vous plaît vraiment et vient de votre coeur!

Si c’est votre cas aujourd’hui, comment faire pour dépasser cette crise existentielle et vous réorienter dans la bonne direction? Et surtout, comment oser dépasser vos éventuelles peurs du changement? Car changer de vie à 40 ans n’est pas une transition anodine (surtout si vous avez une famille, des enfants, une maison à payer, etc.). Bref, des responsabilités à assumer…

Comment changer de vie : mettre à jour vos priorités

Pour vous donner un maximum de chances de réussir, je vous invite à suivre un plan en plusieurs phases. Première étape: faire le point complet sur votre vie actuelle pour évaluer objectivement, ce qui vous plaît et ce qui vous manque, pour connaître le vrai bonheur. Deuxième phase, imaginer ce que serait votre vie idéale. Une astuce pour ça: envisagez votre quotidien comme un film, dans lequel vous êtes à la fois le réalisateur et l’acteur principal. Et sur lequel, vous avez tous les pouvoirs. Vous pouvez ainsi librement modifier:

  • le scénario ce qui veut dire évoluer au niveau de votre emploi, vos hobbys, votre style de vie, etc.
  • les acteurs ce qui signifie changer de conjoint, de patron, de collègues, d’amis, de relations, etc.
  • l’environnement: il peut s’agir de votre habitation, de pays, etc.

Très important dans la démarche: prenez bien le temps de ressentir quelles émotions profondes vous avez à chaque nouvelle hypothèse que vous faites. Est-ce vous voyez vraiment vivre-là? Menez ce type de vie-là? Fréquentez régulièrement ces personnes-là? Etc. Il s’agit de « designer » votre futur, en fonction de vos valeurs et de vos aspirations profondes, en vous posant des questions comme:

  • quels bénéfices ressentirais-je dans tous les domaines si j’ose quitter mon travail?
  • quelles seront les conséquences positives et négatives pour mon entourage si ma situation professionnelle évolue comme je l’envisage?
  • est-ce que je me respecte à fond si je concrétise ce projet? et si je ne le fais pas?
  • que gagnerais-je si je ne change rien à ma situation actuelle?
  • quels risques y-a-t-il à suivre mon idée et à me reconvertir?
  • suis-je vraiment prêt là maintenant à payer le prix pour changer de vie à 40 ans?
  • ….

Une fois que vous avez éclairci ce que vous voulez vraiment, vous pouvez construire un plan d’actions clair (c’est la 3ème étape) pour atteindre votre objectif. A ce stade-là, de deux choses l’une:
– soit vous arrivez à bien identifier ce qui vous attire et vous savez comment concrétiser ce changement; dans ce cas, allez-y, foncez!

– soit vous avez des doutes: vous n’êtes pas sûr(e) de votre choix (ex: est-ce que je serais plus heureuse si je quitte mon poste actuel pour recommencer à zéro dans un autre secteur?), vous manquez de confiance en soi pour faire ce saut qui pourtant vous attire ou vous ne savez pas comment vous y prendre concrètement.
Dans ce cas, je vous propose en tant que coach, un accompagnement en ligne personnalisé et sur mesure. Explications: 

Changer de vie à 40 ans: un accompagnement personnalisé

Vous ignorez peut-être cette statistique, mais 1 français sur 4 souhaite changer de métier et créer sa propre entreprise pour être libre et vivre de sa passion. Vous reconvertir dans ce sens-là est peut-être aussi votre souhait le plus cher? Le problème? Devenir indépendant et réussir dans la durée, demande bien sûr des compétences techniques dans le nouveau métier que vous choisissez (compétences que vous pouvez acquérir en suivant une formation ad hoc). Mais aussi et surtout, des aptitudes entrepreneuriales. Cela peut faire peur, surtout si vous manquez de vécu à ce niveau-là.

Personnellement, en tant que juriste de formation et coach, j’ai eu la chance de travailler durant 7 ans dans 2 pépinières d’entreprises dans lesquelles j’ai accompagné des centaines de personnes à lancer leur entreprise (tous métiers confondus). Aujourd’hui, j’offre cet accompagnement-là à titre indépendant (que j’offre aussi aux coachs qui se forment dans mon Ecole internationale de coaching). 

Je vous propose un suivi par étapes sur 3 mois pour concrétiser votre reconversion:

  • 1ère étape: définition et validation de votre nouveau projet professionnel
  • 2ème étape: mise en place méthodique de votre (micro)entreprise (étude de marché, élaboration de votre positionnement, etc.)
  • 3ème étape: lancement de votre activité et recherche de clients.

Et en parallèle du cadre précis de ces 3 étapes, travail émotionnel sur votre confiance en soi, vos peurs, votre attitude entrepreneuriale. L’ensemble de cet accompagnement est finançable via votre compte CPF, si vous le souhaitez, de sorte qu’il peut ne rien vous coûter.

Pour en savoir plus, je vous invite à me contacter sans engagement. Vous m’expliquerez votre projet et je vous détaillerai les modalités de l’accompagnement que je peux vous proposer.

Je vous invite également à lire:
le coach en reconversion professionnelle : la clé pour changer de vie
comment changer de vie?