Vous cherchez comment changer de vie professionnelle à 35 ans? Soit parce que vous ressentez avoir fait le tour de votre job actuel, soit parce que vous avez compris que ce n’était pas votre voie professionnelle. Rassurez-vous: vous avez un âge parfait pour vous réorienter, car vous possédez déjà une bonne expérience et vous n’êtes pas encore trop vieux sur le marché du travail. Toutes les personnes que j’aide à se reconvertir vers 40 ans font le même constat: parce qu’elles se connaissent mieux, elles arrivent plus facilement à faire le bon choix et à concrétiser leur rêve de carrière.

Dans cet article, je vous partage une clé pour changer de job à 35 ans ou plus au travers de l’exemple de Ludo. Et vous explique ce que je fais concrètement avec mes clients en reconversion (ou qui ont souffert d’un burn out par exemple): je les aide à faire sauter les verrous inconscients qui les empêchent de concrétiser leur rêve de carrière, grâce à des soins énergétiques sur mesure, qui nettoie les mémoires cellulaires ancrées profondément. Je vous invite à me contacter pour en parler si vous vous sentez concerné(e).

Changer de métier à 35 ans: suivre votre envie de changer

Peu importe votre formation ou le métier que vous exercez aujourd’hui, vous avez des talents qui vous sont propres. Pour changer de vie professionnelle à 35 ans, une des grandes clés est de bien vous connaître et surtout d’avoir bien conscience de vos talents uniques. Or en pratique, en tant que coach en développement personnel, je constate quasiment chaque jour, que les personnes qui cherchent à changer de vie professionnelle, minimisent, voire ignorent, ce qui les rend « différentes ».

Elles sont une envie de changer, des compétences, mais ne voient pas ce qu’elles pourraient apporter de « spécifique » sur le marché de l’emploi. Surtout, je sens chez elle, que se réorienter professionnellement, revient à sortir complètement de leur zone de confort et que cela les insécurise. Elles se demandent certes comment changer de voie et vers quels débouchés aller, oui, mais surtout, si elles sont capables de se reconvertir. Si elles « oseront » pour le dire autrement?


Voici l’exemple de Ludo. Graphiste depuis 12 ans à Liège, à 35 ans, il voulait changer de vie professionnelle, mais avait peur de candidater dans le domaine qui le faisait rêver : la mode. Selon lui, n’étant pas styliste, il n’avait aucune légitimité dans ce milieu. Or dans les faits, il occupait tous ses loisirs à ça, depuis une 20aine d’années, en aidant son grand-père, qui exerçait ce métier. En l’écoutant attentivement, j’ai perçu ses doutes profonds (bien ancrés en lui):

  • ne dois-je pas obligatoirement suivre une formation pour me reconvertir?
  • comment changer de voie alors qu’on me connaît et reconnait en tant que graphiste?
  • qui suis-je moi pour prétendre changer de branche ainsi?
  • puis-je oser remettre tous mes acquis en question, alors que mes parents ont investi en moi jadis et que j’ai une famille et une maison à payer?
  • suis-je légitime pour aller dans cette nouvelle activité professionnelle autour de la mode?
  • n’est-ce pas un gros risque financier que de recommencer à zéro?
  • etc.

Sa difficulté n’était pas liée à ses compétences, mais à ses peurs profondes qui remontaient. Vous aussi, vous hésitez peut-être à remettre votre démission et à changer de carrière pour les mêmes raisons que lui? Je vais vous montrer comment oser écouter votre besoin de changer de vie.

Vous réaliser professionnellement après 35 ans: définir votre projet de vie

Vous voulez changer d’orientation professionnelle et faire évoluer votre métier actuel, qui ne vous satisfait plus. La 1ère étape est de définir le projet de vie que vous voudriez avoir, compte tenu de qui vous êtes, de vos valeurs et de vos talents. Et là, de deux choses l’une: soit votre changement d’orientation est très claire dans votre tête. C’est parfait, vous pouvez passer à l’étape n°2! Soit vous voulez faire évoluer votre carrière mais vous ne savez absolument pas vers où?

Dans ce cas, je vous invite à réfléchir à la vie idéale que vous souhaiteriez avoir (en termes d’activités, d’horaire, de salaire, de liberté, etc.). Voulez-vous lancer votre propre activité professionnelle dans l’entrepreneuriat ou rester dans le salariat? Changer totalement de secteur d’activité ou opérer une reconversion par changement de fonction? Etc.
Puis de réaliser un bilan de compétences complet afin de déterminer vos talents et spécificités.

Ludo avait des envies professionnelles claires. Je lui ai néanmoins suggéré d’identifier tous ses talents et de demander à 5 de ses proches de les aider dans l’exercice. Voici leurs réponses en guise d’exemple pour vous aider dans votre démarche.

  • Extrêmement créatif (5)
  • Sens de l’esthétisme hors du commun (5)
  • Super conseiller pour l’habillement et la décoration (4)
  • Don pour s’habiller avec un style propre (4)
  • Capacité d’écoute (3)
  • Empathie (3)
  • Beaucoup d’humour (2)
  • Autonomie
  • Bonne humeur, positif, enthousiaste
  • Calme et posé
  • Capacité de mettre l’autre à l’aise
  • Curiosité intellectuelle
  • De bon conseil
  • Discipliné
  • Disponibilité
  • Grand cœur
  • Homme hors du commun
  • Honnête, sincère, loyal
  • Humaniste
  • Médiateur
  • Modeste
  • Ne s’arrête jamais à ce qui est acquis
  • Organisé
  • Pacifiste
  • Passionné
  • Posé
  • Pudique
  • Quelqu’un de confiance
  • Respectueux
  • Sensible, altruiste
  • Sérieux
  • Sociable
  • Souplesse
  • Spontané
  • Subtilité mentale
  • Toujours optimiste
  • Va toujours de l’avant
  • Vivacité d’esprit

Changer de travail : oser l’inconfort

Une fois que vous avez dépassé la 1ère étape dans votre évolution professionnelle, vous avez toutes les clés pour réussir votre reconversion et vous épanouir. Vous avez un projet professionnel qui tient la route et vous correspond à 100%. Est-ce pour cela que le plus dur est fait? De par mon expérience de coach, je dirais que non! Il vous faut maintenant passer à l’action pour changer concrètement de boulot. Et là… des blocages inconscients pourraient apparaître!

Cela implique de dépasser vos peurs pour mener des démarches concrètes, parfois (souvent) ennuyeuses et émotionnellement « secouantes ». Quelques exemples:

  • décortiquer les offres d’emploi
  • rédiger et envoyer des lettres de motivation
  • passer des entretiens d’embauche
  • vous renseigner sur les types de congé individuel auxquels vous avez peut-être droit pour trouver un emploi
  • chercher les infos pour les éventuelles formations professionnelles à suivre
  • suivre le cas échéant une préparation à un concours
  •  nouer des contacts
  • etc.

Toutes ces démarches en vue de vous réaliser professionnellement peuvent paraître anodines, mais dans les faits, sont en général très « impliquantes » psychologiquement. Elles vous obligent à sortir de votre zone de confort et peuvent vous créer un certain mal-être. Pourtant, elles sont obligatoires. Et dans mon travail d’accompagnement à la reconversion, je dois avouer que cette étape est souvent la plus difficile pour beaucoup de personnes, pourtant très motivées à orienter leur carrière et donc leur vie autrement.

Et c’est pour les aider à franchir ce cap, que je leur propose des soins énergétiques, de Linequartz notamment. Il s’agit d’un appareil qui combine 4 techniques de soins naturels: la luminothérapie, la chromothérapie, la musicothérapie et la lithothérapie. Le but: les libérer des mémoires cellulaires totalement inconscientes ancrées en elles, qui freinent leur passage à l’action: stress, peurs du risque, culpabilité, sentiment d’insécurité, peur de manquer, sentiment d’abandonner des choses ou des gens, etc.

Nous avons tous des schémas inconscients comme ceux-là ancrés en nous. Les personnes que je reçois en mon cabinet à Liège bien sûr. Mais vous et moi aussi. Et souvent, ce sont ces verrous inconscients qui nous empêchent de prendre une nouvelle orientation et de sortir de notre statu quo qui nous pesait. Mes soins Linequartz ont vraiment pour but de vous aider à les lâcher et de vous en libérer définitivement.

Si vous vous reconnaissez dans ma description et que vous voulez de l’aide pour faire sauter ces blocages, je vous invite à me contacter pour en parler. Je me ferai un plaisir de vous accompagner vers votre nouvelle vie professionnelle, en déverrouillant vos freins. 

Pour d’autres réflexions, vous pouvez également lire:
– changer de vie professionnelle à 40 ans
– changer de travail à 40 ans.