Sélectionner une page

C’est la question que se posent la plupart des personnes qui veulent changer d’emploi et se réorienter vers une activité de coaching: quel diplôme avoir pour être coach en développement personnel? (ou coach sportif, love coach, coach financier, etc., peu importe!). Elle est essentielle car comme la pratique du coaching n’est pas réglementée, il est important de savoir quelles compétences et quelle certification il faut avoir, pour vous lancer dans ce métier tourné vers l’humain et attirer des clients à vous, avec succès.

Dans mon école de coaching en ligne, appelée Booster, je propose aux personnes qui suivent mes formations, un accompagnement de A à Z pour mettre en place leur projet de coaching. Voyons ici qui peut être coach, quelles compétences et qualités avoir et de quelle façon vous préparer au mieux, pour réussir votre nouvelle carrière dans l’accompagnement personnel et/ou professionnel?

Quelle certification pour être coach?

L’activité de coach n’est pas aujourd’hui règlementée par l’Etat. L’avantage: il n’y a donc pas de critère d’entrée sur le marché et vous pouvez vous orienter facilement vers ce métier de coach et choisir la spécialisation qui vous plaît (exemples: coach de vie, coach sportif à domicile ou coach de fitness en salle, coach en déco, love coach, etc.). L’inconvénient: dans l’absolu, n’importe qui peut lancer son entreprise de coaching, sur base de son vécu personnel et de sa confiance en lui, sans être diplômé, ni avoir suivi aucune formation.

Dans la pratique, le coach qui se lancerait ainsi de manière « sauvage » ne tiendrait pas longtemps, car le client du 21ème siècle n’est pas dupe, il est bien informé et compare le travail et les différents services des coachs en activité. Dans mon article quel est le rôle d’un coach de vie, vous découvrirez des clés pour choisir, le cas échéant, le coach qui vous correspond si vous avez des doutes.

Même si ce n’est donc pas obligatoire, il est vraiment indispensable de suivre une formation spécialisée pour devenir coach, avant de démarrer dans ce domaine. Quelle formation et dans quelle école? Aujourd’hui, vous avez le choix parmi toutes les formations de coaching qui existent (que ce soit en présentiel et/ou en ligne). C’est à vous de bien déterminer vos objectifs avant de décider quel professionnel (ou quels professionnels s’il s’agit d’une équipe de formateurs) vous accompagnera dans cette belle aventure de changement de carrière.

Certaines personnes choisissent de se spécialiser directement, alors que d’autres préfèrent d’abord développer leurs compétences générales de coaching, avant de les approfondir de façon plus spécifique. Je vous donne 2 exemples récents que j’ai connus via mon école de coaching:
– un jeune homme de 22 ans qui avait échoué dans ses études supérieures, avait pris conscience grâce à Pôle Emploi, que sa grande passion dans la vie, c’était le sport et particulièrement le fitness et le crossfit; du coup, il voulait devenir coach sportif en salle! Dans sa situation, je l’ai orienté vers des cours spécifiques d’instructeur de fitness;
– 1 ancien sportif de haut niveau, doté d’une longue expérience dans le sport, voulait à 32 ans, se lancer dans le coaching physique et de remise en forme à domicile; tout le bagage technique, il l’avait, mais il cherchait des outils d’accompagnement plus émotionnel, pour agir sur la confiance en soi, la motivation, l’engagement, l’autodiscipline de ses futurs clients. A cette personne, j’ai proposé ma formation sur mesure de coach de vie et nous travaillons ensemble tout au long des cours sur le développement de ses qualités spécifiques de coach.

Les qualités d’un bon coach

Pas plus qu’au niveau des études à suivre, il n’y a de règles absolues quant aux qualités qu’un coach doit avoir. Pourquoi? Tout simplement, parce que le coaching est un savant mélange entre:
– une expérience de vie (l’âge proprement dit du coach n’a pas d’importance, mais il doit avoir un certain vécu personnel!)
– la maîtrise d’outils techniques
– la capacité à créer une relation de confiance avec son client
– une « attitude de coach » qui fait que les clients se dépassent, sortent de leur zone de confort et atteignent leurs objectifs dans la fluidité
– des années de pratique qui donnent l’expérience
– etc.

En fonction de son histoire de vie, sa personnalité, les métiers précédents qu’il a exercés, sa sensibilité d’homme ou de femme, etc. chaque coach va donc déployer son propre style. Et il attirera les clients qui lui correspondent. Vous aussi bien entendu si vous choisissez cette voie professionnelle. Certains coachs sont plus directifs et autoritaires (dans le domaine sportif par ex.), d’autres beaucoup plus doux et empathiques, d’autres encore développent une main de fer dans un gant de velours, etc. Et c’est très bien ainsi. La personne qui cherche pourquoi faire appel à un coach de vie, vous contactera si votre positionnement résonne avec ce qu’elle vit!

C’est la raison pour laquelle, dans mon école de coaching, je ne propose pas des cours en groupe, mais toujours en individuel (et en ligne), avec un accompagnement sur mesure de chaque stagiaire. Mon but n’est pas de formater des coachs au travers d’outils standard, mais que chacun se profile sur le marché en fonction de qui il est vraiment! Et je travaille de manière personnalisée avec chaque personne qui suit mes formations (de coach de vie, coach financier, coach bien-être ou love coach), afin de faire ressortir au maximum ses qualités et talents propres. Car l’authenticité est le meilleur moyen de réussir votre entreprise de coaching dans la durée et de générer le salaire qui vous convient.

Si mon approche vous parle et que vous vous demandez si vous pouvez devenir coach et comment, je vous propose qu’on en parle ensemble. Je vous partagerai mon expérience et nous verrons ensemble si une des formations de mon école de coaching vous correspond.
Et comment elle pourrait vous permettre de lancer votre activité de coaching dans un domaine particulier (ex: coach en déco ou en écriture), si vous avez déjà les connaissances « techniques nécessaires » dans le domaine en question.