Vous vous intéressez à tout ce qui touche au coach personnel. Qu’est-ce qu’un tel professionnel pourrait exactement vous apporter et surtout, comment choisir son coach de vie? Car les coaches (en tous genres) sont de plus en plus nombreux sur le marché, proposent des formules et des tarifs très variables, ont plus ou moins d’expérience, etc. Bref, s’y retrouver dans la « jungle » du coaching de vie est devenu de plus en plus complexe.

Personnellement, j’exerce ce métier depuis presque 15 ans. Je me suis spécialisé au fil des années dans l’accompagnement d’un profil en particulier : les personnes (hyper) sensibles. C’est une 1ère clé que je vous recommande pour choisir un coach: comprenez-vous vite à qui il s’adresse ses services? Si c’est flou ou trop général, ce n’est pas bon signe.

J’aide mes clients à mieux gérer leurs émotions, à prendre ou  reprendre confiance en soi et par conséquent, à véritablement révéler le meilleur de leur potentiel. Ma particularité est double: dans ma pratique de coaching en cabinet, j’utilise des outils « classiques » de tout coach en développement personnel, mais j’y associe des soins énergétiques très innovants,  notamment le Linequartz. Cela me permet de faire sauter leurs blocages inconscients. Et l’autre particularité: je travaille en ligne via des programmes sur mesure, adaptés aux particularités de mes clients-types. C’était le cas d’Angélique, comme vous allez le voir…

Le coach de vie: son rôle

J’ai coutume de dire que le coach de vie est un accoucheur. Il aide ses clients à atteindre leur objectif en les invitant habilement à libérer les ressources adéquates qu’ils ont en eux. Car, à tous les coups, pour dépasser tous vos défis de vie, aussi grands soient-ils, vous en avez les ressources. Le coach (qu’il soit coach en confiance en soi ou autre) ne vous apportera donc aucune solution toute faite. Il vous aidera, par son accompagnement sur mesure, à sortir les vôtres, celles que vous avez au fond de vous. Peut-être depuis longtemps? Et à les activer pour atteindre les objectifs et l’épanouissement personnel et/ou professionnel que vous souhaitez.

Il sera votre miroir, votre accompagnateur, votre motivateur, le baliseur de votre chemin. Il vous aiguillera, à la fois avec fermeté et bienveillance. Ce sont 2 termes essentiels car sans fermeté, le coach ne vous sera pas utile. Et sans bienveillance, vous risquez de vous sentir incompris(e) et de ne pas avancer. Ou pire, de vous décourager. En gros, c’est un point d’appui sur le chemin de votre évolution personnelle. Parfois, un point d’appui inestimable, par rapport au tarif demandé par un coach de vie qui est dans la norme.

Cela dit, coacher ne va pas seulement dire motiver. Et le métier de coach ne s’improvise pas. Comme c’est le cas pour tout praticien dans le domaine du développement personnel, pour être coach professionnel, il faut:
1. effectuer une démarche continue de « travail sur soi »
2. suivre une formation de coach et obtenir le titre de professionnel certifié
3. tout au long de son parcours professionnel, demander le support d’un superviseur
et idéalement, suivre une formation spécifique (ou plusieurs bien entendu) à intervalles réguliers pour compléter son bagage.

Angélique a cherché pendant longtemps sur internet un coach qui lui correspondait. Elle voulait (selon ses termes) quelqu’un:
– qui la comprenne
– qui soit passé avec succès par les défis qui étaient les siens
– qui parle son langage
– qui lui donne confiance
– qui soit accessible financièrement
– qui ait une certaine expérience du coaching
– qui travaille en ligne.

Elle avait 7 critères très clairs. Et VOUS? Connaissez-vous vos critères.

La 1ère chose qui a attiré Angélique vers moi est qu’elle a compris que je m’adressais spécifiquement aux personnes de son profil (çàd les hypersensibles). Elle a commencé par faire ce test de personnalité sur mon blog. Et a été rassurée: elle était bien au bon endroit. Et vous, vous avez fait ce test pour voir si vous étiez concerné(e) par mon approche?

ETES-VOUS HYPERSENSIBLE?

(comme 1 personne sur 5 en moyenne... mais souvent sans le savoir!)

Ce test de personnalité est rapide et concret.

Il pourrait expliquer pourquoi:

vous prenez autant la vie à coeur - vous êtes si perméable à beaucoup de choses -
vous vivez souvent des hauts et des bas émotionnels -
vous ressentez souvent la fatigue - 
vous manquez de confiance et vous vous posez autant de questions - 
vous vous sentez souvent "différent(e)", voire incompris(e). 

Faites ce test de personnalité (gratuit) >>

Comment choisir son coach de vie?

Le 1er élément à prendre à compte pour opérer le choix de son coach de vie, c’est sa cible et sa spécialité. Aujourd’hui, il y a énormément de types de coaches différents: coach en développement personnel, coach sportif, coach scolaire, coach minceur, coach d’entreprise, expert en coaching d’équipe, etc. Veillez donc bien à vous orienter vers quelqu’un dont l’expertise tourne autour de l’épanouissement personnel, certes. Mais surtout dans la problématique qui est la vôtre.

Angélique était une femme hypersensible (d’un peu moins de 40 ans) qui cherchait à mieux gérer ses émotions et à mieux votre sa (grande) sensibilité au quotidien. Elle a vérifié dès le départ si j’avais son profil et si oui, si j’avais dépassé certaines des difficultés qui la préoccupaient? En s’inscrivant à ma mailing list et en me lisant, elle a vite compris que oui. Je parlais avec des mots simples et clairs de situations qu’elle vivait ou aurait pu vivre (elle m’a même écrit « j’ai l’impression que ce que vous écrivez m’est adressé! »).

Ensuite, c’est comme dans tous les autres domaines: chaque être humain a ses propres critères de choix. Vous devez donc suivre les vôtres.
Certaines personnes seront plus sensibles à des éléments concrets et factuels comme:
– quelle formation certifiante a suivi le coach?
– quelle est la réputation de son cursus de formation?
– de quelle expérience professionnelle probante peut-il se prévaloir?
– a-t-il des références? (par ex. est-il recommandé par un collectif de coaching, des organismes accrédités, etc.)
– travaille-t-il seul ou dans un cabinet de coaching?
– est-il seulement coach? ou également consultant coach? et/ou formateur?
etc.

Alors que d’autres personnes se fieront plus à leur intuition et à des critères comme:
– quelle impression donne le coach au 1er contact?
– quelle énergie se dégage de son attitude?
– puis-je avoir confiance en lui?
– est-ce que je ressens qu’il est actuellement la bonne personne pour m’aider?
etc.

Alors que d’autres encore, mixeront les éléments rationnels et plus intuitifs. Pour Angélique, par rapport à ses 7 critères, c’était « cette personne (moi en l’occurrence) me semble-t-elle, être LA bonne pour bien comprendre qui je suis, ce que je vis et comment m’aider à dépasser mes obstacles »?

Et vous, quels critères vous importent le plus?

Les outils du coach personnel: une clé pour choisir

Un autre critère très important pour choisir son coach est d’analyser avant, comment il travaille. Pourquoi? Parce qu’il y a une multitude d’outils de coaching et donc de très nombreuses approches. Et certaines sont plus susceptibles de vous convenir, que d’autres, selon votre objectif et surtout…votre profil. Je m’explique.

Certains coaches certifiés (life coach ou autre spécialité comme le coach orienté management d’équipe) se servent par exemple d’outils comme la pnl, la systémique, l’analyse transactionnelle, etc. Alors que moi, j’utilise beaucoup plusen cabinet, les soins énergétiques pour faire sauter les blocages inconscients que portent mes clients/patients. Et en particulier les soins Access Bars et surtout le Linequartz car ces 2 techniques ont vraiment la particularité d’agir en profondeur et de vous libérer des mémoires négatives ancrées en vous. Mémoires de stress, de peur, de doutes, d’impuissance, d’insécurité, d’imposture, de rejet, etc.

Ainsi par exemple, il arrive très souvent que je reçoive des personnes qui revivent systématiquement la même difficulté dans leur vie. De manière consciente, elles comprennent très bien ce qui se passe (imaginons une personne qui fait 2 burn out en 5 ans), mais elles n’arrivent pourtant pas à extraire la cause profonde qui créent la problématique. L’appareil de soins énergétiques Linequartz va les aider à enlever, en douceur et en profondeur, la (ou les) mémoires qui est à la base du problème. Et ce, de manière durable car elle agit sur leur inconscient.

Qu’est-ce qui est important ici? L’adéquation entre mon public cible (les personnes hypersensibles) et les outils que je propose. Cela me permet d’aller droit au but et d’être vraiment efficace pour les aider, vu que je suis passé par là aussi. J’ai donc testé et validé les meilleurs outils par rapport à leurs problématiques habituelles.

Dans le cas d’Angélique, elle avait déjà perdu un certain temps à essayer diverses techniques (et donc de l’argent et de la confiance en elle). Sentir que j’avais éprouvé mes outils sur moi (qui avait à la base le même profil qu’elle), puis sur des centaines d’autres personnes au profil similaire, était gage de sécurité pour elle. Et c’est là, où on en arrive à l’expérience du coach personnel: débute-t-il ou a-t-il déjà un (gros) vécu derrière lui?

Choisir un coach personnel grâce à son diagnostic

Pour finir, je voudrais vous partager le critère, selon moi, le plus important pour bien choisir son coach personnel. C’est celui que j’utilise pour moi, si je veux me faire accompagner par un coach dans une thématique ou l’autre. Et que je conseille à tous les mes clients: le DIAGNOSTIC.

Est-ce que lorsque je lis ce que le coach partage, ça fait écho en moi? Décrit-il exactement ce que je vis? Ou est-ce que si je lui parle (lors d’une prise de contact informelle), son « diagnostic » brut me semble éclairant? Pour moi, c’est le critère-clé principal. Pourquoi? Parce qu’il vous permet de sentir si le coach sait de quoi il parle et cerne bien votre problématique. Pour avoir la réponse, fiez-vous à votre intuition: la réponse vous viendra d’elle-même.

Angélique par ex. s’est abonnée gratuitement à ma mailing list pour recevoir ma formation en ligne « je veux apprivoiser mon hypersensibilité » et s’est tellement retrouvée dans toutes mes descriptions, qu’elle a intuitivement capté que je pouvais l’aider à aller un pas plus loin. Car attention, choisir un coach personnel ne veut pas dire que vous le choisissez à vie, loin de là. La question est: est-ce elle, LA bonne personne à l’instant T pour me faire évoluer à l’étape suivante? Et ainsi de suite.

Une personne peut être très indiquée pour vous aujourd’hui et ne plus du tout l’être l’année prochaine car vous aurez beaucoup évolué ou vous serez focalisée sur une autre problématique. Soyez donc très spécifique dans votre recherche:
– aujourd’hui j’ai besoin de qui?
– pour quoi?
– quels sont mes critères de choix principaux?

Et pour vous aider à répondre à ces questions, si vous avez un profil semblable à celui d’Angélique, je vous invite à lire la suite:

Comment apprivoiser votre hypersensibilité?

  • mieux gérer vos émotions au quotidien...
  • dépasser les freins qui vous bloquent...
  • augmenter votre confiance en vous...
  • passer à l'action pour concrétiser vos envies...
  • assumer vraiment qui vous êtes
Je vous guide étape par étape avec une approche unique...

pour faire de votre hypersensibilité l'atout majeur de votre vie!
Et ne jamais plus la subir.

Cliquez ici pour en savoir plus >>