Sélectionner une page

Lorsqu’on poursuit des objectifs motivants, on a de l’énergie à revendre. On se sent boosté et tout nous semble facile. Cependant, une fois qu’on les atteint, on est parfois déçu. La réalité n’est pas toujours comme on l’avait espérée. Pour éviter cette désillusion, il faut profiter de chaque étape à fond. Pas simple, me direz-vous, mais pourtant faisable.

Pas qu’une destination

Pour illustrer mon propos, je voudrais vous parler de Caro, une amie, qui après ses études de droit à la faculté, est allée vivre un an au Pérou, seule chez l’habitant, dans les hautes montagnes des Andes. Depuis sa plus tendre enfance, Caro avait une idée en tête : consacrer un an de sa vie à aider des populations défavorisées et faire le bien autour d’elle. Lors de son séjour dans les Andes, elle a atteint son objectif, mais c’est ce qu’elle en retire à titre personnel, qui pour moi, est fondamental.

Voici en résumé ce qu’elle m’en a dit :

Oui, j’ai réalisé mon rêve, je voulais plus que tout accomplir cette mission au service de la planète et je l’ai fait. J’en suis très heureuse. Mais ce que j’avais totalement ignoré, c’était ce que cette expérience allait m’apprendre personnellement. Jour après jour, au contact de ces gens et des situations que je rencontrais, je me suis découverte. J’ai dû affronter des phases de doute, de découragement, de lassitude énormes. J’ai dû puiser au fond de mes ressources physiques et mentales et j’ai vu de quoi j’étais capable dans des situations extrêmes. Ca a été très enrichissant en termes de croissance personnelle. Comme les gens de là-bas me l’ont bien fait comprendre : chaque jour sur terre mérite d’être vécu à fond, même si on n’est pas riche, même si on n’a pas toutes les facilités à sa disposition, même si la vie est parfois dure. C’est ce que j’ai essayé de faire, tout au long de mon séjour. Ce voyage m’a vraiment ouvert les yeux sur la vie. Depuis, je ne regarde plus le monde et les Hommes de la même façon. Je peux dire que j’ai vraiment grandi. Et ça c’est magnifique. En poursuivant mon rêve à fond, j’en ai retiré des effets secondaires exceptionnels.

Des bénéfices secondaires

Caro a totalement raison. En ne se focalisant pas uniquement sur la destination, mais en profitant de chaque étape que la vie nous propose, on retire souvent des bénéfices secondaires auxquels on ne s’attendait pas du tout. Donc, si je pouvais vous faire passer un message, ce serait, certes d’avoir des objectifs, mais de ne pas les vivre avec des œillères. Restez toujours open et en éveil, si je puis dire. Non seulement, vous réaliserez de grandes choses mais vous évoluerez vous-même, peut-être même deviendrez-vous quelqu’un de vraiment différent au travers de vos objectifs.