Vous voulez lancer une activité complémentaire. Mais vous hésitez parce que vous avez déjà une activité rémunérée via votre emploi salarié et vous manquez d’infos par rapport à  la création d’entreprise. Du coup, de nombreuses questions vous hantent: quel statut choisir pour exercer en freelance? Comment ne pas faire de la concurrence déloyale à votre employeur actuel? Quel régime d’impôt pour vos revenus professionnels complémentaires? Mais aussi comment exercer plusieurs activités en parallèle, sans « vous perdre » et préserver votre équilibre vie professionnelle – vie privée?

Vous avez bien raison de réfléchir avant de vous lancer, car je le constate très souvent avec les personnes qui me contactent, devenir indépendant à titre complémentaire est un vrai challenge, qui ne s’improvise pas. En tant que coach, j’accompagne de nombreuses personnes qui se demandent comment avoir une activité complémentaire, à la fois rentable et intéressante financièrement? Car au final, tout l’enjeu est là! Exercer un emploi complémentaire est très prenant en termes de temps et d’énergie. Du coup, pour que vous teniez sur une carrière longue, encore faut-il qu’il soit assez épanouissant pour vous et rentable au niveau des rémunérations, pour que cela en vaille la peine… Voyons les clés pour trouver une bonne activité rémunérée, en marge de votre job principal.

Activité complémentaire versus emploi complémentaire

La 1ère question essentielle à résoudre est celle de votre statut: souhaitez-vous avoir une nouvelle activité salariée, en complément de votre activité principale actuelle? Dans ce cas, vous recevrez des indemnités journalières fixes et donc par définition, limitées. Et vous devrez respecter toutes les obligations qui incombent aux personnes ayant une activité professionnelle salariée (respect des horaires, des directives de travail, du régime de cotisations sociales, etc.) car vous serez dans un lien de subordination vis-à-vis de votre employeur. Ce cumul de plusieurs emplois est permis à certaines conditions. Vous aurez par ex. un tel contrat de travail si vous servez dans un bar après journée ou si vous travaillez de nuit pour une société de gardiennage.

Les avantages d’avoir un emploi complémentaire? Vous profitez d’un salaire fixe, vous n’avez pas de formalités à faire, aucune grande responsabilité, pas besoin de trouver des clients ni de vous vendre, etc. Par contre, ce salariat à temps-partiel vous met dans une situation de dépendance vis-à-vis de celui qui vous emploie. Vous serez indéfiniment tributaire de son bon-vouloir. A vous de voir si c’est cela que vous voulez, comme activité complémentaire à long terme? Si ce n’est pas le cas, l’autre option est de lancer votre propre activité indépendante, mais en complémentaire.

Qu’est-ce que ça change d’être travailleur indépendant? Au niveau des inconvénients, vous aurez beaucoup plus de formalités à accomplir, comme par ex.: affiliation à une caisse d’assurances sociales, formalités liées au statut d’auto-entrepreneur ou autre, etc. Et vous devrez construire votre activité, vous-même, ce qui implique de vous promouvoir et de trouver des clients. Mais en contrepartie, cette nouvelle activité rémunérée vous donnera une liberté totale. Vous pourrez tout choisir dans votre entreprise individuelle: pour qui vous travaillez, quand, comment, où et même d’augmenter vos revenus pour passer, un jour, si c’est votre but, de temps partiel à temps complet dans cette activité d’indépendant. Et vous reconvertir dans quelque chose qui vous fait vraiment vibrer…

Comment avoir une activité complémentaire qui vous correspond?

Par expérience, j’ai remarqué globalement 2 types de personnes dans celles qui cherchent comment avoir une activité complémentaire intéressante. Vous retrouvez-vous dans l’une d’entre elles?
1. certaines veulent juste un salaire d’appoint, sans se prendre la tête. Elles ne veulent pas « créer un projet », mais juste offrir leur main d’oeuvre en échange d’un revenu complémentaire. Pour elles, exercer une activité indépendante ne vaut pas la peine. Il est préférable qu’elles exercent une nouvelle activité professionnelle salariée en plus.
2. d’autres par contre, voient plus loin. A court terme, elles veulent un revenu professionnel supplémentaire. Mais aussi, avoir le plaisir de faire quelque chose qui leur plaît vraiment, pouvoir s’épanouir en travaillant pour elles-mêmes sans contrainte et le cas échéant, construire leur futur. Pour ça, le statut d’indépendant complémentaire (ou micro-entrepreneur) est idéal. Il permet de se lancer doucement, de se faire la main et de cumuler les revenus, sans problème. Et de préparer une éventuelle reconversion (à mi-temps ou à titre principal) à moyen terme.

Pour trouver l’activité complémentaire qui vous correspond, tout part donc de votre objectif et de votre profil. Cherchez-vous la sécurité et les rentrées financières fixes à court terme? Ou êtes-vous plus ambitieux(se) et voulez-vous créer et développer votre propre source de revenus et continuer votre activité actuelle dans un 1e temps? De votre choix, va dépendre toute la suite de votre recherche de « job complémentaire ».

Dans la 1ère option (le cumul d’emplois), vous pourrez vous renseigner sur internet ou  auprès d’organismes spécialisés (comme Pôle Emploi) sur toutes les opportunités qui existent dans votre région. La démarche sera la même que pour obtenir un cdi à titre principal: analyse des offres d’emploi, envoi de cv et lettres de candidatures argumentées, entretiens d’embauche. Dans la 2ème hypothèse (vous ne voulez pas cumuler deux emplois dans le salariat mais exercer une activité complémentaire en votre nom!), il s’agira de partir de 0 pour monter votre projet. Autonomie totale.

Développer une activité complémentaire en partant de vous

Pour développer une activité complémentaire vraiment épanouissante, l’idéal est de partir de ce qui vous passionne, sans aucune limite. Et de laisser aller votre imagination. Vu que vous avez une liberté totale devant vous, qu’aimeriez-vous le plus apporter au monde, compte tenu de qui vous êtes, VOUS? Après, de deux choses l’une: soit vous montez votre projet de toutes pièces, soit vous rejoignez un concept qui existe déjà, mais avec un statut dans lequel vous êtes libre (ex: vdi, marketing de réseau, consultant indépendant, etc.).

Via Booster, mon école de coaching en ligne, j’accompagne par ex. de nombreuses personnes qui ont une passion et une envie énorme de transmettre leur savoir-faire, en leur donnant les compétences pour devenir coach (coach de vie, coach bien-être, coach en reconversion professionnelle, love coach, coach sportif, etc.). J’en aide d’autres à devenir formateur indépendant, etc. L’idée est de faire véritablement du « sur mesure » pour permettre à chacune d’avoir l’activité complémentaire qui lui correspond vraiment.

Dès lors, si vous hésitez par rapport à votre future activité complémentaire, je vous invite à me contacter, sans engagement, pour en parler.

ETES-VOUS HYPERSENSIBLE?

(comme 1 personne sur 5 en moyenne... mais souvent sans le savoir!)

Faites ce test de personnalité (gratuit) >>

Il pourrait expliquer pourquoi:

vous prenez autant la vie à coeur - vous êtes si perméable à beaucoup de choses -
vous vivez ces hauts et ces bas émotionnels -
vous ressentez souvent la fatigue -
vous manquez de confiance et vous vous posez tant de questions -
vous vous sentez "différent(e)", voire incompris(e).

Comment libérer votre plein potentiel de vie?

  • révéler tous vos talents (même ceux dont vous-même ignorez l'existence)
  • booster votre confiance en vous et votre magnétisme
  • incarner votre pleine puissance (d'homme ou de femme)
  • oser concrétiser les projets dont vous rêvez.

INSCRIVEZ-VOUS A MON ECOLE DE COACHING SENSORIEL:

BOOSTER

Un accompagnement continu pour révéler votre vraie personnalité
et construire la vie sur mesure que vous méritez!

Cliquez ici pour vous inscrire >>