Vous cherchez le métier qui vous conviendrait vraiment ? Vous avez plein d’idées, mais ne savez dans quelle direction aller ? Je vous montre ici comment trouver son métier en s’amusant. C’est une piste parmi d’autres.

Comment trouver son metier en s'amusant ?

Trouver son métier : un truc sérieux

Vous, comme moi, connaissez certainement des personnes qui s’ennuient profondément au travail. Qui se lèvent chaque matin avec les pieds de plomb et attendent la fin de la semaine avec impatience….Ouhlalalala…..

Ce n’est pas de cette vie-là que vous voulez, vous, heureusement ! Et vu la place du travail dans la vie d’aujourd’hui, vous savez que c’est un truc qu’il faut prendre très au sérieux.
Aussi, avant d’accepter n’importe quoi, vous vous posez donc la question suivante très sérieusement : comment trouver son métier ? Celui qui vous correspond parfaitement ? The job of your life ?

Trouver son métier : un jeu aussi

Et si vous dédramatisiez votre recherche ? Et si vous preniez les choses avec détachement et plaisir ? Je vous partage l’histoire de Rodolphe. Un jeune homme qui après des études supérieures de commerce extérieur se posait mille et une questions sur sa carrière future.

Au lieu d’angoisser, il imagina le jeu suivant : aller interviewer un maximum de professionnels dans des secteurs très variés, mais qui auraient pu correspondre à ses atouts et attraits personnels.
Oui, vous avez bien lu : interviewer des professionnels et non se positionner « en chercheur d’emploi » qui mendie !

Il prépara méthodiquement un questionnaire, mais s’octroya la liberté d’improviser devant chaque personne rencontrée, selon comment la discussion tournait à chaque fois.
Il prit un plaisir immense à poser toutes les questions qui lui venaient à l’esprit, à découvrir leur environnement, leurs conditions de travail, les croyances qui guidaient leurs actions, etc.

Sa stratégie lui permit de découvrir et de décrocher le poste de ses rêves. Pourquoi ?

En s’y prenant ainsi, Rodolphe :

  1. ne se mettait pas dans la peau de celui qui « mendie » un poste, mais dans celle de l’interviewer qui s’intéresse au métier de l’autre ;
  2. prenait du plaisir à poser ses questions, il vibrait dès lors une énergie très positive et enjouée et pas l’angoisse d’un chercheur d’emploi tétanisé par l’enjeu ;
  3. s’intéressait à ce que vivent ces professionnels. Il leur posait à chaque fois des questions profondes, subtiles mais sincères. Il leur demandait leur avis. Et l’être humain se sent, en général valorisé, quand on lui demande son avis… Pas vrai ?

Et VOUS, cherchez-vous encore votre voie? Si oui, que diriez-vous d’aller voir des professionnels qui font ce qui vous fait (peut-être) rêver? Allez-y, questionnez-les. Montrez votre enthousiasme!

Source image : doctissimo.fr