Sélectionner une page

Commercial indépendant est un métier qui vous tente ?
Vous aimez la vente, démarcher de nouveaux clients, être libre et vous voudriez avoir votre propre portefeuille ?
Etre entrepreneur indépendant dans le domaine de la vente est assurément une voie d’avenir, si vous en avez le profil.

Mais attention ! En tant que coach en reconversion professionnelle, je rencontre pas mal de personnes qui veulent lancer leur propre activité et se positionner en tant que commercial indépendant est un défi particulier : vous devez vendre les produits/services de quelqu’un d’autre et pas les vôtres. C’est faisable mais ça demande un switch dans la tête.

Voyons comment faire ça pour en vivre très confortablement ?
Pour info, j’explique toute la démarche dans ma formation exclusive : Entreprendre avec succès : le mode d’emploi. Je vous invite vraiment à y jeter un œil.

Apprenez a vous auto-coacher

Commercial indépendant: la clé du succès est d’apporter de la valeur

Vous le savez aussi bien que moi : dans toute affaire, c’est la différence (donc la valeur) que vous apportez dans la vie de vos clients, au travers de votre offre, qui est fondamentale.
Le reste (vos études, votre technique, le temps passé dessus importe peu….le client s’en fout complètement !)

Plus ce que vous apportez, a un impact positif fort sur la vie de vos clients, plus cela aura de la valeur et inversement.

Le problème : en tant que conseiller commercial, vous ne maîtrisez pas (ou peu) la valeur réellement apportée aux clients finaux, vu que vous commercialisez les produits ou services de quelqu’un d’autre.

Donc, le grand conseil à retenir avant de vous lancer en tant que commercial indépendant, est de jouer le rôle du client de la société qui veut vous embaucher.
Vous ressentirez alors la valeur de son offre et si oui ou non, vous pouvez intelligemment jouer l’intermédiaire commercial pour elle ?

Je vous donne 2 exemples pour illustrer cela, car c’est très important :

  • Patrice est spécialiste dans le marketing sur internet. Pour se présenter, il explique clairement ce que son service peut vous apporter : grâce à une stratégie web bien pensée, vous allez acquérir une plus grande visibilité, donc plus de contacts, donc plus de clients potentiels et donc une augmentation de votre chiffre d’affaires.

C’est clair, concret, palpable, matérialisable. Vous comprenez très bien de quoi il s’agit et donc, la plus-value de son service.
Imaginons que vous soyez son commercial freelance : vous n’aurez aucun mal à vous approprier son discours, à l’adapter à votre sauce et à séduire des clients.

  • Jean-Noel lance une société à vocation écologique (il veut louer des vélos recyclés dans un cadre particulier) mais son projet reste à l’état de concept. Il mélange la nécessaire recherche de rentabilité inhérente à toute entreprise commerciale avec ses valeurs personnelles d’apporter un changement profond à la société.
    En pratique, son offre est floue, peu palpable et pas encore engageante pour les clients potentiels. Mais il cherche un délégué commercial pour la promouvoir.
    Imaginons que ce soit vous ! Vous auriez beaucoup de mal à vendre quelque chose qui n’est pas encore très concret, non ?

Le choix des produits/services que vous allez commercialiser est donc essentiel. Prenez le temps de constituer votre portefeuille en tenant compte de :

  • La qualité des offres
  • La rentabilité potentielle de chacune des offres qu’on vous propose
  • Vos centres d’intérêt à vous : pour être convaincant, vous devrez être convaincu ! C’est la base pour être un bon commercial.

L’argumentaire de l’agent commercial indépendant : votre arme fatale

Une fois que vous avez identifié vraiment ce que vous apportiez à vos clients, je vous suggère de mettre cela par écrit en rédigeant votre message d’attraction : au travers de vos produits/services, vous apportez tels bénéfices à tels types de clients.
Remarque : si vous êtes multi-casquettes, vous devrez bien sûr refaire plusieurs fois cet argumentaire.

Votre message doit être simple, clair et percutant. Pour avoir de l’effet, il doit être concret et à la fois rationnel et émotionnel pour toucher le cerveau et le cœur des gens.

Si vous avez du mal à vraiment « mettre le doigt » sur ce que vous apportez de « particulier », je vais vous donner un truc.

Testez les produits ou services (que vous voulez commercialiser) sur un échantillon de « cobayes » et interrogez-les :

  • Quels sont leurs 3 problèmes majeurs (ou envies) dans la vie ?
  • Qu’est-ce qu’ils ressentent quand ils profitent de vos produits ou services ?
  • Qu’est-ce qu’ils trouvent que votre service (ou produit) a de spécial…ou pas ?

Demandez-leur s’ils ont déjà été chez des concurrents à la firme qui vous emploie. Comment perçoivent-ils votre service par rapport à ceux des autres ?

Faites-les vraiment parler ! Plus ils vous donneront des éléments précis, mieux ce sera pour vous.

Car le but est de trouver ce que vous apportez de « vraiment particulier », avec votre offre (qui n’est pas réellement la vôtre).

Pourquoi ? Parce que dans 90% des cas, vous ne serez pas seul sur le marché à proposer ça.

Donc ce qui va vous attirer des clients, c’est votre « élément différenciateur », autrement dit, votre plus-value. C’est le truc décisif que vous voulez chercher et dont vous voulez vraiment prendre conscience !
Tout le génie du commercial indépendant réside là-dedans : réussir à bien valoriser un élément différenciateur d’un produit/service qui n’est pas le sien. Paraître convaincu et vraiment authentique en en parlant.

Vous voyez l’idée ?

Et qu’est-ce que pourrait vous apporter ma formation Entreprendre avec succès : le mode d’emploi, me direz-vous ?
Cette formation n’est pas exclusivement dédiée aux commerciaux indépendants mais à tout entrepreneur qui démarre. Et donc elle vous aidera à vous mettre dans la peau de ceux qui veulent vous embaucher et à vous approprier leur discours, pour ensuite le mettre à votre sauce.
Si vous arrivez à faire ça, croyez-moi, ça change tout !

Pour aller plus loin, vous pouvez également lire :
formateur indépendant
travailleur indépendant.