Sélectionner une page

Bonjour,

« C’est en nous que doit se réaliser le changement que nous désirons voir dans le Monde »

Mahatma Ghandhi

Avez vous ressenti les puissantes énergies de ces dernières semaines? Si vous êtes sensibles comme moi, vous avez du les ressentir.

Que se passe t il?

  • L’actualité nous montre un monde en délire.
  • La terre elle aussi se déchaine. Elle tremble, elle déborde, elle nous secoue…

Ceux d’entre vous qui s’intéressent à l’éveil de conscience savent que nous attirons , voire nous créons toutes les expériences que nous vivons.

Nous sommes les créateurs de nos viestout vient de notre « intérieur« … notre monde extérieur ne fait que nous révéler ce que nous vivons à l’intérieur de nous… le monde qui nous entoure, les gens sont des miroirs de ce qui se passe dans notre Etre intérieur… notre conjoint, nos enfants, nos collègues, nos voisins…. sont ces miroirs…

Alors ces catastrophes, cette violence seraient elles d’abord en nous-même?

Sommes nous en paix? Nous serons entourés de personnes qui elles-même inspirent la paix et la sérénité..

C’est le phénomène de la loi de l’attraction

Tout est énergie, tout est vibration et une vibration de colère attire une vibration de colère.. la haine attire la haine… et l’amour, la paix attirent l’amour et la paix….

Moi j’y crois et je ne cherche pas à vous convaincre..

Je partage mon expérience car je suis convaincue qu’elle pourrait vous apporter une aide, un soulagement et je vous demande juste d’observer ce qui se passe autour de vous, en vous et si vous êtes incrédules, essayez.. vous verrez …

Je voudrais vous parler de mon expérience.

Je me suis sentie comme la terre… secouée, tremblante, désemparée, mal aimée ..

Grande était pour moi la tentation d’accuser mon entourage, de fuir, de vouloir changer les autres..

Grande était ma souffrance…

Je savais pourtant que j’attire les expériences que je vis. Mais si fort, si douloureusement, …comment les accepter?..

Et si tout ce qui me fait souffrir n’était là que pour me montrer que j’ai en moi une ou des blessures que je peux guérir?

Et si je commençais par moi ?

  • Et si la réponse était dans mon coeur?
  • Et si c’était à l’intérieur de moi que se déroulait la pire des guerres?

Wouaw… que c’est dur d’accepter de renoncer à accuser l’autre, le monde extérieur,et de renoncer à se poser en victime … Et pourtant…..

Le choix qui s’impose est le suivant:

  • Je peux me poser en victime et continuer à souffrir, me lamenter et attendre quelque chose venant de l’extérieur.
  • Je peux décider de devenir responsable de ma vie, de reprendre en quelque sorte la télécommande de ma vie et d’être heureuse. Et je dis bien responsable et non pas coupable!

Si je suis responsable, si c’est en moi que j’ai quelque chose à faire…alors, j’ai le pouvoir de changer ma vie, j’ai le pouvoir de décider de me sentir heureuse.

Bien.. mais comment faire?

Et comme par hasard, au milieu de ce tourment, au cours de mes lectures, cette phrase s’est présentée à moi et elle a résonné très fort en moi…:

J’accepte que seul, le fait d’élever mes vibrations dans la clarté de la Lumière et de purifier ce qui est destructeur en moi peut tout changer en moi et autour de moi?

Je l’ai lue et entendue avec mon coeur.

C’est là qu’elle s’est déposée et elle a touché quelque chose de très profond en moi. Et dès cet instant j’ai ressenti que quelque chose changeait en moi.

Qu’est ce que cela évoque? Se connecter, élever ses vibration, se purifier?

Cela demande beaucoup d’humilité, beaucoup de courage, beaucoup d’Amour…de renoncer à être une victime.

Et j’ai eu la chance de recevoir l’aide bienveillante d’une amie… Elle avait déjà vécu ce que je vivais, elle savait comment faire et elle m’a accompagnée.

Qu’est ce qui en moi attire, provoque, crée ces situations?

Je n’en sais rien et je n’ai pas envie de chercher…

Les énergies actuelles sont si puissantes qu’elles nous offrent la possibilité de nous guérir sans chercher à comprendre..Je peux libérer mes vieux schémas, profiter de l’opportunité de guérir, de libérer ce qui en moi provoque ces situations… pour ne plus les revivre.

Avez vous remarqué comme vous répétez ce qui vous fait souffrir?

Ce n’est certes pas évident de s’abandonner comme ça , surtout pour moi qui aime comprendre, creuser .. mais c’est justement dans cet état d’abandon total, de lâcher prise … que l’apaisement est apparu..

Qu’est ce que ça veut dire lâcher prise? C’est avant tout accueillir... dire: » Ok, je vis cela , j’en souffre… je me sens en colère, triste, désemparée, blessée, … j’accueille toutes mes émotions ».

J’accueille cela signifie je m’aime comme ça… dans ma détresse, dans mon désespoir, dans ma peur, dans ma faiblesse… je m’aime..

Accueillir procure déjà un grand soulagement… C’est se reconnaître comme étant digne d’être aimée telle que je suis.

C’est me voir comme quelqu’un d’unique, de beau, dans ces différences, dans ces faiblesses, dans tout ce que je suis, ce que je vis, ce que je fais et ce que je pense.

J’accueille…

Et me voici donc avec les bras ouverts et bien chargés de tous ces ressentis que j’ai accueillis..

Et plus j’en accueillais, plus il en venait!

J’ai eu l’impression que j’avais crevé un abcès.

Et puis… que faire de ces émotions, de ces ressentis?

Le plus simplement du monde, me dit mon amie: « Offre-les! »… les offrir…, comme des cadeaux …

Les offrir ? Mais à qui donc et comment?

A ce qui est toujours là à mes côtés, ce que je perçois sans pouvoir le nommer.

A l’Univers, à la Terre, au Ciel, à la Source… à Dieu ? … appelez comme vous voulez cette force, cette énergie, cette puissance incommensurable, qui nous dépasse, qui dépasse de loin ce que les mots peuvent décrire, qui émerge du plus profond de moi et qui me transporte…et qui est Amour..

Et c’est dans mon coeur que je ressens cette connexion,cette sensation si forte et si douce à la fois que je fais partie d’un tout, de cet univers si grand .. d’être si petite et si grande à la fois et si reliée à ce tout…et d’être unique.

Je ne sais pas moi même comment nommer cette force… et j’ai encore du mal à parler de Dieu.. ..

Mais peu importe, je me suis connectée à mon coeur, j’ai fait venir des pensées d’amour, de tendresse, de douceur… et j’ai offert… offert, offert…tous ces ressentis négatifs, ces pensées toxiques qui me faisaient souffrir et j’ai demandé à me purifier.

Je me suis reliée avec ce Grand Tout,.. les indiens l’appellent Le Grand Esprit… et j’aime beaucoup ce nom! … et je lui ai offert toute cette douleur que j’avais en moi.

J’ai fait tout ce que je pouvais pour élever mes vibrations, je me suis plongée dans la nature, j’ai foulé le sol de mes pieds nus, j’ai laissé couler la pluie sur mes joues… j’ai touché, serré des troncs d’arbre..

J’ai contemplé le ciel , le lever et le coucher du soleil , j’ai respiré, respiré…

Je suis allée dans des lieux sacrés. Je me suis laissée envelopper par l’énergie très intense qui règne dans ces lieux.

J’ai écouté le silence, j’ai de tout mon coeur et dans tout mon coeur mis l’ intention de me purifier, de guérir ce qui me faisait souffrir dans la situation que je vivais.

Je répétais: « Je veux guérir ce qui me fait souffrir dans cette situation… »

Et petit à petit est apparu comme un soulagement , un allègement… je me suis surprise à sourire,je me suis sentie plus légère…je me suis surprise à moins penser. J’ai appris à vivre le moment présent, sans attente vis à vis de l’avenir, sans me retourner vers le passé.

Je suis en chemin, et je pense que ce chemin est celui de toute une vie…

J’ai fait des rechutes, et j’en ferai certainement encore .. mais à chaque fois j’accueille… je m’aime , je me respecte et j’offre ce qui vient de moi et j’élève mes vibrations, je me rapproche de la nature, je respire, je fais venir en moi des pensées d’amour… Et j’ai redécouvert que j’avais en moi le pouvoir de me guérir et que c’est dans l’espace de mon coeur qu’est logé ce pouvoirle pouvoir de l’Amour…

J’aurai des décisions à prendre bien sûr, mais je les prendrai dans le respect et dans l’amour de moi, de qui je suis vraiment et dans l’amour des autres. Les choix que je ferai seront des choix fait dans la paix.

Et je bénis, oui ! Je dis bien je bénis cette situation et les personnes, qui m’ont fait souffrir car ils m’ont donné l’opportunité de guérir en moi ce qui a provoqué cette situation.

Ils m’ont donné l’opportunité de decouvrir le pouvoir de l’Amour.

Ou de le redécouvrir…

Le pouvoir de l’amour … l’amour de moi , de la vie, des autres, du monde qui m’entoure, de la terre..

On n’arrête pas la haine par la haine..

Il n’y a que l’amour pour stopper les guerres..

Comme le dit Marc Vella dans la précédente lettre, les armes de destruction massive ne sont pas en Irak mais en nous et si nous prenons conscience de cela nous pouvons décider maintenant de purifier nos pensées, nos émotions. Nous pouvons décider que notre seule arme sera l’Amour.

Je vous accorde qu’il n’est pas facile de mettre cela en pratique. Il faut du courage, de l’humilité et du lâcher prise. Mais je pense vraiment que le jeu en vaut la chandelle.

Je fais de mon mieux, sans me juger.

"Mon mieux" change, évolue de jour en jour.

C’est aussi en acceptant de faire de mon mieux que je me donne cet amour.

Avec tendresse et Amour,

Fabienne