Sélectionner une page

Tout le monde peut-il devenir entrepreneur ? Ou y a-t-il des qualités innées qu’il faut avoir, réservées à certains ? Je sais que beaucoup de personnes se posent cette question. Certains même toute leur vie. Vous trouverez des clés pour y répondre ci-dessous.

cles devenir entrepreneur

Etre entrepreneur : de la technique et de la psychologie

De mon expérience personnelle de coach en création d’entreprise, je dirais que si certaines personnes « naissent » entrepreneurs, d’autres le deviennent. Je m’explique : il y a des personnes pour qui l’audace, le goût du risque, l’envie d’aller au bout de son potentiel, etc. sont inscrits dans leurs gênes. Pour elles, devenir entrepreneur coule de source, c’est une évidence, presque.

Pour d’autres – la plupart d’entre nous en fait – toutes ces qualités ne sont pas innées. De par notre éducation, nous sommes très nombreux à avoir ancré dans notre cerveau, des croyances limitantes, par rapport au statut d’entrepreneur ! Nous avons peur et parce que nous avons peur, nous nous limitons, or, souvent nous avons pourtant les idées et le potentiel qu’il faut !

Je mets en avant les « aspects psychologiques » qui font qu’on est entrepreneur ou pas – ou qu’on peut le devenir, en travaillant sur soi. Toutes ces choses-là (nos croyances, notre idée de la réussite, notre état d’esprit, etc.) se travaillent mais prennent parfois beaucoup de temps.

A côté de ces éléments d’ordre humain, il y a bien sûr les « aspects techniques » : je parle de la gestion, de la comptabilité, du marketing, de la communication, etc. Un entrepreneur est par définition quelqu’un de polyvalent ; il est non seulement bon, voire excellent, dans son domaine (l’informatique, la plomberie, les massages, etc.) mais il doit aussi pouvoir gérer, communiquer et se vendre !

Ici aussi, nous avons chacun plus ou moins d’atouts, mais toutes ces compétences peuvent s’apprendre, à condition d’être bien entouré.

La clé pour réussir : « connais-toi toi-même »

Mais alors, les aspects psychologiques sont-ils plus importants que « la technique » ?

Pour moi, oui. J’ai déjà rencontré des tas d’entrepreneurs (débutants ou non) qui maîtrisaient tout d’un point de vue technique mais pataugeaient éternellement. Pourquoi ? Pour différentes raisons liées à leur personnalité, ils « n’embarquaient » personne avec eux. Pour employer un terme sur lequel nous reviendrons, ils ne vibraient pas à une bonne énergie. Soit ils n’avaient pas du tout confiance en eux, soit leur état d’esprit était très négatif, soit leur attitude sonnait faux, etc.

Ils faisaient plus ou moins bien du marketing, mais n’étaient tout simplement pas, dans une démarche qu’on appelle aujourd’hui le « marketing d’attraction ».

Pour le dire plus simplement, ils ne donnaient pas envie de faire affaire avec eux ! Or, tout bon commercial sait cela : on « achète » souvent le vendeur avant son produit !

Et si j’insiste sur cela d’abord, c’est parce que les éléments techniques peuvent s’apprendre relativement vite et simplement : via des formations, l’accompagnement d’une structure spécialisée, l’appui d’un coach professionnel, etc.

Alors que les éléments humains, eux, impliquent un vrai travail sur soi et prennent donc souvent du temps à évoluer.

J’ai par exemple connu des entrepreneurs qui échouaient dans une 1ère tentative d’activité, tout simplement parce « qu’au niveau psychologique » ils n’étaient pas prêts. Cinq ans plus tard, ils relançaient un autre business et là, ça cliquait.

Question d’idée, d’opportunité ou de marché diront certains. Peut-être, mais la raison principale était souvent à chercher ailleurs. Chez l’entrepreneur lui-même. J’en suis absolument convaincu.

Sur ce blog, vous trouverez des pistes concrètes pour vous aider à « évoluer » d’un point de vue personnel et donc à acquérir les clés pour devenir entrepreneur.