Sélectionner une page

Vous vous demandez comment créer une micro-entreprise ?
Vous avez une passion et vous voulez en faire votre métier. Vous faites partie de ces gens qui ont décidé de prendre leur destin professionnel en mains et c’est tant mieux.
En tant que coach en reconversion professionnelle, je suis très souvent sollicité par des personnes dans la même situation que vous, qui ont cherché sur Google comment créer sa micro-entreprise.
Sur base de mes 10 ans d’accompagnement, j’ai créé une formation exclusive qui est un véritable mode d’emploi pour créer sa micro-activité. Je vous invite à la découvrir ici.

Je vous montre ci-dessous les étapes clés pour atteindre votre objectif, mais avant je vous partage l’histoire de Marina.

Comment créer une micro-entreprise : deux solutions différentes

Pour monter votre projet et concrétiser votre rêve de travailler pour vous, vous avez en gros 2 options :

  • vous lancer sans filet et tout faire par essais-erreurs
  • vous faire accompagner dès le début.

De nature fonceuse, Marina avait choisi la 1ère option. A 44 ans, le jour où elle se remariait alors qu’elle était au chômage, elle a eu l’idée de l’activité qu’elle voulait faire : organisatrice de mariages.
Le jour de la cérémonie elle était super heureuse mais…crevée. Durant les mois précédents, la personne qui s’occupait d’organiser l’événement – une cousine à qui elle avait dit oui pour lui faire plaisir – avait connu une succession de contre-temps fâcheux.
Résultat : Marina avait dû rattraper le coup de nombreuses fois pour éviter que la fête se transformer en fiasco. Enervement, stress, fatigue, perte d’argent inutiles car tout était fait à la dernière minute et sans réflexion en amont.

Puis comme un flash durant le banquet, « c’est ça que je veux faire, chéri, organiser des mariages en créant ma micro-entreprise! ».
Ni une, ni deux, dès le lendemain du retour de son voyage de noces, Marina était au boulot : elle faisait les formalités juridiques pour devenir micro-entrepreneure.

En termes de passage à l’action,  on peut difficilement faire mieux qu’elle, avouons-le. Mais qu’en est-il de sa réflexion stratégique sur l’entreprise qu’elle voulait créer ? Nulle ! Il n’y a pas d’autre mot !
Marina s’est lancée dans l’entrepreneuriat, comme sa cousine a organisé son mariage : sans aucune préparation.
Résultat : elle a vécu la même chose (énervement, stress, fatigue, perte d’argent) mais à une échelle beaucoup plus grande encore. Et pire…elle a failli tout abandonner car son projet ne prenait pas !
Dommage alors qu’elle avait une motivation énorme et une foi colossale en sa future activité.

Comment éviter ça, me direz-vous ?
En prenant des mois pour faire un business plan de 50 pages avant de démarrer ? Non, ce n’est pas utile lorsqu’on crée une micro-entreprise.
Mais en réfléchissant aux grandes lignes de votre projet, oui. Voici comment.

Mode d’emploi pour créer votre micro-entreprise

Le point de départ : prendre conscience que vous avez quelque chose de valeur à apporter au monde, compte tenu qui vous êtes unique, dans votre personnalité, vos compétences, vos talents.

Cela implique de ressentir profondément que : des gens sur Terre (vos clients idéaux) ont besoin de ce que vous savez faire pour résoudre une ou plusieurs difficultés qui impacte(nt) leur vie et vous pouvez donc apporter une différence significative dans leur vie.

Ensuite, ce que vous devez bien réfléchir c’est le processus de transformation par lequel vous voulez faire passer vos clients pour les aider à résoudre leurs problèmes ou à atteindre leurs objectifs.
Prenons l’exemple de Marina, elle est organisatrice de mariages, OK. Mais donc quel est le processus de A à Z qu’elle vend à ses clients ?
Car au final, que veulent ceux-ci ?
Que Marina passe X heures sur leur projet ? Non. Ils veulent un résultat final (une cérémonie qui restera le plus beau jour de leur vie) et savoir ce que va faire Marina pour arriver à ce résultat.
C’est aussi le cas de mes clients. Et ce sera aussi le cas des vôtres.

Après, le second enjeu sera de partager votre expertise de la manière la plus large en utilisant les canaux de communication qui vous correspondent pour impacter un maximum de monde. Et donc attirer vos clients idéaux à vous.

En se lançant, Marina n’avait réfléchi ni au point 1, ni au point 2.
Voici comment vous y prendre pour mettre les bases de votre activité :

  • Définir précisément votre cible :

À qui voulez-vous vous adresser en priorité ? Qui est votre client idéal çàd prioritaire ?
Ensuite, quand vous l’avez, demandez-vous ce que vous savez de lui ?

  • De ses besoins ?
  • De ses envies ?
  • De ses frustrations actuelles -> visualisez-le !

Que veut-il précisément ?

Sous-question très utile : qu’est-ce qui vous attire vers ce client-là ? Quel lien avez-vous avec lui ? Pourquoi voulez-vous servir ce type de personnes-là ? Pour quelles raisons vous sentez-vous relié par ce qu’il vit, par ses besoins/envies ?

  • Identifier clairement votre mission pour ensuite élaborer votre grand message d’attraction

Toutes vos offrent doivent reposer et mettre en valeur votre mission, ç-à-d le résultat final que votre méthode aide vos clients à atteindre, que vos services ou produits offrent.
Dit autrement : tous vos produits/services doivent tourner autour de ce point central : qu’apportez-vous vraiment comme résultat final au travers de votre offre de services ?
Cela doit être clair et net pour inspirer la confiance aux clients.

Je vous donne une petite astuce :
demandez-vous quels sont les 3 grands problèmes majeurs de votre client idéal ?
Puis faites coïncider votre offre à au moins un de ces problèmes majeurs, en expliquant bien pourquoi vous, vous êtes spécialisé dans la résolution de cette difficulté.
(moi, par exemple, ma formation Créez votre micro-entreprise en un an, en partant de 0, est conçue pour répondre aux 3 difficultés majeures que vivent ceux qui lançent leur micro-activité).

Pourquoi ?
Les gens aujourd’hui sont de grands consommateurs mais ils sont très spécifiques sur ce qu’ils veulent. Ils ont besoin d’être rassurés çàd d’avoir confiance en la personne qui pourra les aider. Ils ne veulent pas juste de l’information mais être « sécurisés », avoir un lien fort avec la personne qui leur propose quelque chose.

Donc comme les gens ont un grand choix, ils vont aller vers la personne qui entre le plus en résonnance avec eux, avec laquelle ils peuvent plus se connecter, celle qu’ils pensent qui va le mieux les comprendre.
Conséquence : vous voulez définir un message fort, un message d’attraction qui illustre parfaitement votre mission : ce que vous apportez à qui, au travers de vos techniques et de votre expérience/expertise.
Vous voulez construire un message « passionné » en réfléchissant à pourquoi c’est si important pour vous de faire cela : en quoi cela vous fait-il vibrer ?
Les gens doivent pouvoir s’approprier votre pourquoi et donc votre message. Si c’est le cas, ils achèteront.

Par exemple, si Marina avait construit son grand message de marque sur sa propre histoire (celle des galères de son mariage) elle aurait directement embarqué les gens avec elle, car elle les aurait touchés.

Créer votre message d’attraction principal est essentiel car il sera (ou pas) fédérateur çàd attirera les gens à vous, naturellement, sans avoir besoin de vous vendre.

  • Construire votre système unique

Votre système unique (propre à VOUS) est la série d’étapes que vous faites parcourir à vos clients pour les amener au résultat voulu.
Il vous permet de transformer vos services en produits tangibles, matérialisables et donc plus facilement vendables.
Et vous aide à être reconnu en exprimant « votre unicité » et à apparaître comme un expert aux yeux de vos clients.
Pourquoi ?
Votre système unique va rassurer le mental de vos clients car en le voyant, ils comprennent qu’il y a une route bien spécifique tracée et que cela leur est accessible, grâce à VOUS !

En pratique, vous voulez structurer une fois votre processus pour le dupliquer ensuite avec chaque client.

Personnellement, j’appelle tout ça les pièces de votre puzzle entrepreneurial. Dans le cas de Marina, elle n’avait pas les bonnes pièces pour commencer à jouer. Donc elle a connu pas mal de difficultés au démarrage. Ensemble, nous avons restructuré son jeu et elle a pu redresser la barre, pour son plus grand bonheur.

Si vous voulez partir directement dans la bonne direction et ne pas perdre de temps et d’argent inutilement comme elle, je vous invite à lire ceci.

Pour d’autres informations, vous pouvez aussi lire :
comment créer sa micro-entreprise
création micro-entreprise.