Sélectionner une page

Toi, tu devrais être entrepreneur indépendant et travailler pour toi !
Vous avez déjà entendu ça dans la bouche d’un proche à vous ?
Vous ressentez que c’est vrai  et vous êtes intéressé par ce statut indépendant ?
C’est peut-être une nouvelle carrière – et une nouvelle vie – qui s’offre à vous.

En tant que coach en reconversion professionnelle, j’accompagne chaque jour des personnes qui veulent changer de vie et être plus libres. J’ai créé une formation exclusive pour les aider : Entreprendre avec succès: le mode d'emploi. Elle pourrait vraiment vous intéresser également.

Dans ces coachings, ce sont souvent les mêmes questions qui reviennent et en particulier, celle-ci : comment être sûr que je suis fait(e) pour devenir freelance ?
Je vous partager un outil très efficace pour répondre à cette question, après une petite histoire qui pourrait vous faire réfléchir.

Entrepreneur indépendant : X profils peuvent le devenir

Beaucoup de croyances circulent sur le mythe de l’entrepreneur, qui idéalement est extraverti, beau parleur, audacieux, charismatique, etc.

Dans les faits, depuis 10 ans que j’en accompagne, honnêtement, je vois des profils très différents réussir.
Prenons le cas de Noémie, jeune institutrice, fille de 2 enseignants et entourée de fonctionnaires dans toute sa famille. Pour elle, depuis toute petite, entrepreneur signifiait « capitalisme », appât du gain, abus, etc. Elle avait toujours entendu ça.
Bref, à la base, rien ne la prédisposait à être travailleur indépendant, loin de là.

Mais Noémie était une artiste dans l’âme. Sa passion à elle, depuis l’adolescence, c’était la couture. Elle respirait tissus, patrons, Lagersfeld, défilés, etc. Elle aimait tout dans l’univers de la mode et de la création. Après 8 ans d’enseignement, elle était rongée de créer juste pour elle et de jamais faire profiter les autres femmes de ses chefs-d’œuvre.

Une de ses meilleures amies, prof de fitness indépendante et ex-cliente à moi, lui parla du statut d’indépendante. Et se montra très convaincante en lui disant qu’avec ses compétences, elle pourrait :
- créer ses propres collections et les vendre en direct à des particuliers
- fournir des magasins
- dessiner (voire créer) pour des grandes marques en freelance
- et même avec son bagage pédagogique, devenir formateur indépendant pour enseigner la couture, quelque chose qui revenait de plus en plus à la mode aujourd’hui.
Les points 1 et 4 ont directement retenu son attention et ensemble nous avons réfléchi à son identité professionnelle.
Je vous conseille également de le faire avant de vous lancer.

Micro-entrepreneur : une question d’identité professionnelle

Pour mieux cerner le profil de Noémie, nous avons décortiqué toute son identité professionnelle comme je vous invite à le faire dans ma formation Créez votre micro-entreprise.

Je vous partage déjà ici un certain nombre de questions en résumé, pour vous aider :

  • On dit de vous que vous êtes quelqu’un de : (listez un maximum de caractéristiques)
  • Citez vos 3 principales qualités et vos 3 principaux défauts
  • Au travail, les autres disent de vous que….
  • Quelles sont vos 3 meilleures expériences professionnelles et pourquoi ?
  • Quelles sont vos 3 pires expériences professionnelles et pourquoi ?
  • Dans quelles circonstances, êtes-vous au top de votre plaisir et de votre efficacité, au travail ?
  • En quoi, êtes-vous une personne unique ? Quelles sont les caractéristiques qui vous distinguent des autres ?
  • Avez-vous des talents particuliers (des dons) à mettre en avant ? Expliquez.
  • Quelles sont vos valeurs dans la vie ? = les principes auxquels vous tenez
  • Parmi ces qualités que les employeurs apprécient, cochez les 5 qui vous correspondent le mieux et dites pourquoi :

Autonomie – esprit d’initiative – maîtrise de soi – persévérance – concentration – sociabilité – ponctualité – esprit d’équipe – sens des responsabilités – motivation – dévouement – ambition – ordre et méthode – faculté d’adaptation – dynamisme – respect des ordres – gestion du stress – respect de la hiérarchie – courage – fidélité – réalisme – curiosité intellectuelle

  • Si vous aviez le choix complet (sans contrainte d’argent) de faire le métier qui vous attire le plus, ce serait quoi ?
  • De quel plus grand talent personnel, voudriez-vous faire profiter le monde ? Pourquoi ? Qu’est-ce que cela représenterait pour vous ?
  • Pour vous, une carrière réussie, ça voudrait dire quoi ?
  • Citez 3 mots qui pour vous représenteraient l’épanouissement complet dans votre job ?
  • Si vous ne deviez pas travailler, que feriez-vous de vos journées principalement ?
  • Quelle est la principale activité qui vous fait oublier que le temps passe ?

Wow ! En répondant à toutes ces questions et aux autres de ma formation, Noémie était émue. Elle sentait que sa voie se dessinait : ce n’était pas parce qu’aucun membre de sa famille n’était entrepreneur, qu’elle ne pouvait pas, elle le devenir. Et s’épanouir….

Une seule chose la tracassait encore : créer à mon compte OK, mais comment vendre quand on n’est pas du tout fait pour ça ?
Très bonne question ! Nous y avons pas mal réfléchi ensemble et il est apparu, après avoir fini son identité professionnelle, qu’elle était faite uniquement pour créer et transmettre ses connaissances.

Je lui ai suggéré de faire appel à un commercial indépendant, que je connaissais et qui était spécialisé dans le textile. Un accord fût vite trouvé entre eux.

Créer son entreprise peut se faire par étape

Et alors, me direz-vous, Noémie s’est-elle lancée dans le grand bain des entrepreneurs indépendants ?

Oui, mais pas d’un coup. C’est également un point très important que j’aborde dans ma formation Créez votre micro-entreprise : en fonction de chacun, il faut un plan de démarrage adapté.
Noémie a choisi de demander une pause carrière d’un an, qu’elle a ensuite prolongé d’une seconde année. Puis, elle a fait le grand saut.
Aujourd’hui, la petite chenille qu’elle était, coincée dans l’enseignement, est devenue un joli papillon, qui rayonne.
Elle a démarré en confiance et dans le bon timing.

Alors, si comme elle, vous vous posez cette question : suis-je vraiment fait pour ça ? creusez-là à fond et ne vous laissez pas détourner de vos envies, par votre environnement. Votre petite voix intérieure a toujours raison.
Pour vous aider à prendre la bonne décision : Créez votre micro-entreprise pas à pas en partant de 0.

Vous pouvez aussi lire :
- être indépendant
- devenir travailleur indépendant.