Sélectionner une page

Vous avez tapé sur Google créer micro-entreprise ? Cela veut dire que vous êtes sur le point de réaliser un de vos rêves : lancer votre propre activité. Mais que vous vous posez des questions.

Je vous comprends. En tant que coach en reconversion professionnelle depuis plus de 10 ans, j’aide régulièrement des personnes à devenir micro-entrepreneur et je vois que ce sont toujours les mêmes interrogations qui reviennent. Et c’est bien normal.

J’ai résumé mon approche dans une formation exclusive Entreprendre avec succès : le mode d’emploi. Je vous invite vraiment à y jeter un œil.

Dans cet article, je vais vous partager comment démarrer dans la sérénité, en suivant quelques étapes simples mais fondamentales.

Comment s'engager dans sa vie ?

Créer une micro-entreprise : l’étape préliminaire

Certains entrepreneurs se lancent « tête baissée » sur le marché. Tant mieux si cela fonctionne mais c’est laisser une très (trop ?) grande place au hasard, selon moi. Et ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas ?

Vous, au contraire, vous souhaitez mettre tous les chances de succès de votre côté. Pour cela, vous voulez, dès le départ, établir un vrai plan d’actions pour attirer des clients en continu vers votre offre.

Je vous suggère de construire votre plan d’actions en 3 grandes étapes successives :

Etape 1 : la validation de votre modèle économique

Il s’agit dans un 1er temps de tester dans la réalité ce que vous avez réfléchi pour votre projet de micro-entreprise : à savoir confronter vos idées avec la réalité du terrain. Autrement dit, c’est faire valider votre offre commerciale par des vrais clients potentiels.

Comment faire ?

  • Etablir votre offre commerciale dans son intégralité (avec toutes les modalités concrètes)
    1. Vos produits et services en détails
    2. Liste de prix
    3. Zone d’activités précise
  • Etablir votre argumentaire commercial (oral)
    1. Qu’est-ce que vous faites, pour qui ?
    2. Comment ?
    3. Pourquoi ?
  • Tester votre offre auprès d’un échantillon de clients potentiels
    1. En priorité : vos proches
    2. Vos clients idéaux
    3. Des clients potentiels plus éloignés.

En faisant ces tests, vous allez réaliser une véritable étude de marché, laquelle vous donnera une indication sur la rentabilité potentielle de votre future entreprise.

Vous prendrez alors la décision qui s’impose, suivant le succès de votre étude et la confiance que vous ressentez :

  • soit abandonner le projet
  • soit lancer le projet directement en choisissant la forme juridique adéquate (cf étape 2)
  • soit solliciter un financement si le projet, pour être viable, nécessite des moyens financiers que nous n’avez pas au départ
  • soit reporter le projet : vous identifierez alors ce qui doit être mis en place ou quelles difficultés résolues pour le lancer
  • soit poursuivre et intensifier « vos petits tests » pour prendre conscience de la valeur de ce que vous amenez à vos clients et par conséquent prendre confiance en vous
  • soit solliciter un type d’accompagnement, en fonction des besoins/difficultés que vous ressentez

Si vous estimez ces tests concluants, vous passez alors à l’étape 2.

Créer son auto-entreprise : par où commencer ?

Etape 2 : le lancement de votre activité

Cette étape implique 3 volets très différents :

  • Choix du statut juridique le plus adéquat à votre projet (suivant votre pays d’activité)
    1. Entrepreneur indépendant en personne physique
    2. Création d’une société commerciale
    3. Structure d’accompagnement à l’auto-création d’emploi
  • Mise en place d’un plan ciblé et cohérent de promotion
    1. Réflexion approfondie sur vos clients potentiels
      1. Qui sont vos clients ? Que veulent-ils ? De quoi souffrent-ils ?
      2. Où sont-ils ?
  • Comment les toucher efficacement ? hors ligne et en ligne ?
  1. Elaboration de tous vos supports promotionnels
  2. Planification des actions de promotion selon des échéances précises
  • Lancement de la prospection proprement dite
    1. Préparation d’une offre de lancement irrésistible
    2. Liste de prospects qualifiés
    3. Liste de prescripteurs éventuels
    4. Fixation d’objectifs de prospection concrets et mesurables
      1. Nombre de prospects à rencontrer sur une période X
      2. Vente (chiffre d’affaires à réaliser par jour, mois, semaine, année)
    5. Prise de RDV individuels (selon votre activité)

Pour atteindre vos objectifs de vie, il faut de l'autodiscipline

Votre plan financier : la clé de voûte de votre entreprise

Etape 3 : votre plan d’attraction financière annuel

Vous ne voulez pas que le développement régulier de votre chiffre d’affaires soit juste l’effet du hasard. Dès lors je vous conseille d’établir un vrai plan de construction de votre chiffre d’affaires

Il s’agit de terminer votre but financier audacieux annuel, puis de le ramener en BFA par mois et ensuite, de projeter par écrit comment vous allez l’atteindre en fonction des produits/services de votre offre commerciale

Votre plan d’attraction financière trace un cap, détermine l’intention que vous avez pour les mois à venir. Vous voulez ensuite mettre en place un plan d’actions concret avec des échéances dans votre agenda.

Ex : si vous êtes thérapeute, vous organisez une conférence par mois (chaque 1er jeudi du mois par ex.) pour attirer à vous de  nouveaux contacts tous les mois et vous leur proposez un séminaire (à vendre) chaque fin de mois.

Vous voulez avoir une attitude gagnante çàd vous voulez planifier de réussir : décidez dès le départ la destination de l’argent que vous allez recevoir. Et en parallèle, vous voulez mettre en place une stratégie efficace de communication.

Comment ?

Identifiez où est en priorité votre public puis choisissez les outils de communication avec lesquels vous êtes le plus à l’aise pour le toucher et osez vous rendre visible. La clé est là : vous devez être vu et accrocher vos clients potentiels.

Pour ça, un bon truc : offrez « du gratuit pertinent », montrez-vous, créez le lien avec les gens, donner confiance en montrant votre expertise. Répétez cela dans la durée sous forme de jeu : pas de pression, vous partagez juste votre passion avec des gens qui ont besoin de que vous savez ou avez !

Vous pouvez me croire : cette méthode fonctionne très bien pour créer une micro-entreprise et la développer avec succès. Je l’ai vu sur des centaines de personnes depuis que je fais de l’accompagnement sur les 10 dernières années.

Pour avoir un guide méthodique à suivre pas à pas pour vous lancer en tant que micro-entrepreneur, regardez ma formation : Entreprendre avec succès : le mode d’emploi.
Vous aurez un vrai fil rouge pour démarrer.