Sélectionner une page

Vous aimeriez être indépendant, travailler en freelance et avoir votre propre affaire ?
Pour ma part, je ne regrette absolument pas ce choix, qui n'était pourtant pas aisé au départ. Je suis coach sous statut indépendant et accompagne les personnes qui ont ce rêve : vivre de leur passion et mener pleinement la vie qui les inspire. Pour les aider, j'ai créé une formation exclusive: Entreprendre avec succès: mode d'emploi.
Si vous vous posez des questions sur ce statut et surtout comment devenir indépendant, je vous invite vraiment à regarder cette formation.

Je vais vous partager dans cet article une grande clé pour vous aider à vous lancer, mais avant une petite histoire inspirante.

Etre Indépendant : pas qu’un statut

Au final, c’est quoi la définition de l’indépendant ? Sur internet, vous en trouverez des dizaines.

Pour moi, c’est une personne libre qui met ses compétences et son savoir-faire au service des autres et est payée en retour pour ce qu’elle apporte à la communauté. Faire ce choix, c’est donc une question juridique : le statut d’indépendant est particulier à de nombreux égards. Mais c’est bien plus que cela.

C’est avant tout choisir un mode de vie, encore plus qu’un mode de travail autonome.
Etre indépendant c'est être libre avant tout. Libre de travailler quand on veut, où l'on veut, avec qui l'on veut. Mais surtout libre de mener la vie qu’on veut.
Et ça pour beaucoup de gens (j'imagine pour vous aussi ?). cela n’a pas de prix.

Selon ma définition du travailleur indépendant, si vous optez pour ce statut, c’est que vous voulez vraiment prendre votre vie en mains.
Pourquoi ?
Parce qu’en tant qu’entrepreneur, vous devrez :

  • gérer vos horaires de travail
  • faire preuve de discipline
  • assumer vos erreurs
  • agir en votre nom et montrer votre (grande) valeur au monde
  • vous exposer
  • vous montrer vulnérable
  • accepter la critique
  • vous octroyer vous-même votre salaire
  • faire des choix de vie
  • être totalement autonome
  • etc.

Pour le dire autrement, le choix du statut d'auto-entrepreneur est exaltant mais aussi très impliquant sur un plan personnel. Une coach célèbre m’a dit un jour : devenir son propre patron, c’est un chemin de croissance personnelle et de développement de soi extraordinaire. C’est exactement ça.

Et la petite histoire me direz-vous ?
J’ai rencontré Carole à un petit-déjeuner networking pour de futurs entrepreneurs. Le thème était : être indépendant, est-ce fait pour moi ?
Carole était cadre dans une grande entreprise de téléphonie en Belgique depuis plus de 10 ans et tournait en rond. En discutant autour du café-croissant, elle m’avoua, presque gênée, avoir trois diplômes très différents (master en économie, master en psychologie et diplôme d’une école supérieure d’arts plastiques) parce qu’elle avait longtemps cherché sa voie…

Aujourd’hui, elle était « rangée » mais pas du tout heureuse. Son cerveau bouillonnait d’idées, qu’elle devait sans cesse réprimer. Sa créativité ne pouvait s’exprimer car elle avait un « poste sérieux » (selon ses mots) dans lequel elle devait surtout veiller à la mise en application des process, pondus par la direction.

En gros, elle était éteinte et à 37 ans, elle s’autorisait pour la 1ère fois à penser à un autre avenir professionnel : et si c’était le statut d’indépendant, le plus adéquat pour elle ?

Entrepreneur individuel : un statut pour vous ?

Par rapport à Carole, où en êtes-vous exactement ?
Comme elle, vous êtes en plein doute et vous entrevoyez seulement cette idée d'être indépendant depuis peu de temps ?
Ou, au contraire, votre décision est-elle prise mais vous cherchez juste des infos sur comment la concrétiser pour mettre toutes les chances de votre côté ?

Dans les deux cas, je vous invite, comme je l’ai fait avec elle à vous poser les 10 questions suivantes :

  • si vous aviez la liberté financière, 1 Million d’Euros sur votre compte, que feriez-vous pour occuper vos journées ?
  • quelle est la cause qui vous touche le plus dans le monde ?
  • si vous aviez une baguette magique, qu’aimeriez-vous le plus améliorer sur la planète ?
  • quelles sont les 10 valeurs prioritaires à vos yeux ?
  • qu’est-ce que vos proches disent de vous ? selon eux, quels sont vos plus grands talents ?
  • d’après vous, quel est votre plus grand talent ? la chose que vous faites le plus naturellement ?
  • si un verbe devait vous définir, quel serait-il ? (par ex. conseiller, écouter, enseigner, motiver, vendre, soigner, s’occuper des autres, vous dépenser physiquement, etc.)
  • quelles sont les 5 choses principales ? que cherchez-vous avant tout dans un travail ?
  • quelles sont les 2 expériences professionnelles les plus marquantes de votre vie jusqu’à présent et pourquoi ?
  • que vous manque-t-il le plus dans votre job actuel ?

En creusant les réponses à ses questions, vous allez déjà avoir un 1er éclairage fort utile par rapport à votre carrière future.

Carole voulait apporter du bien-être aux gens, plus exactement, les aider à dépasser les blocages qui les empêchaient de vivre pleinement leur vie.
Etant multi-potentiel, ce qu’elle recherchait le plus c’est un métier (et un statut) varié qui lui laisserait libre cours à son imagination et lui permettait de concrétiser un maximum de ses idées.
Et surtout, qu’il lui apporterait régulièrement de nouveaux challenges pour stimuler tout son potentiel.

Nous verrons ci-dessous la conclusion de sa réflexion.
Et vous, à quoi aboutissez-vous au terme de ces 10 questions-clés.

Une activité indépendante, un rêve accessible ?

Alors, est-ce un rêve accessible, si c’est celui que vous caressez ?

Oui, assurément. Certes, c’est la crise économique, mais en cette période bouleversée que connaît le monde, il n’a jamais été aussi facile de lancer sa propre affaire et même…de faire fortune. Travailler comme indépendant et monter sa (micro)-entreprise est aujourd’hui à la portée de tous. Plus besoin de capitaux de départ, à la limite un pc et une bonne connexion wi-fi suffisent.

Mais tout dépend de ce que vous voulez faire bien sûr.
Mon conseil, si vous voulez vous lancer et que vous hésitez : définissez bien votre vision de votre vie idéale. Et ressentez en quoi ce statut d’entrepreneur pourrait contribuer à vous permettre d’atteindre (plus ou moins) cette vision.

Si au fond de vous, vous ressentez que la réponse est OUI, allez-y, réfléchissez à votre projet à fond. Votre rêve est accessible…

Comment le concrétiser ?
De par mon expérience d'entrepreneur et de coach, je vous dirais : en étant guidé.
Les entrepreneurs qui se lancent en étant accompagnés ont 45% de chances en plus  – toutes les études le prouvent – de connaître le succès.
Or beaucoup de starters, submergés par leur enthousiasme, investissent leurs fonds de départ dans leur site web, dans des campagnes de communication, etc. mais négligent de mettre en place leurs fondations.
Ils zappent certaines questions indispensables pour générer de la rentabilité à court terme, mais surtout,  pour tenir dans la durée.
Du coup, énormément arrêtent dans les 3 premières années de leur lancement. C'est dommage car la passion et l'expertise-métier, souvent, ils l'ont...

Une formation sur mesure pour être indépendant ?

Pour le dire autrement : une entreprise, sans bonne fondation, c'est comme une maison sans bonne fondation : tôt ou tard, elle connaît des problèmes.
Dans ma formation Entreprendre avec succès: le mode d'emploi, vous aurez la réponse à toutes les questions que vous devez vous poser en démarrant.
Et un véritable mode d'emploi pour poser d'excellentes bases à votre projet de futur.

Pour terminer revenons-en à Carole. Oui toutes les signaux allaient dans le même sens : le statut idéal pour elle était celui d’indépendant. Pour faire quoi ?
Vu son attrait pour l’aide aux autres, l’idée de devenir thérapeute lui sembla une évidence.
Et il se sentit appeler par la kinésiologie et tous ses dérivés, car elle percevait énormément de challenges futurs de cet apprentissage et sa pratique future.

Confiante, Carole a sauté le pas, suivi toute la formation et nous avons fait en plus 3 séances individuels pour bien affiner son projet, afin qu’il lui corresponde vraiment.
Deux plus tard, elle rayonne et son cabinet ne désemplit pas, alors qu’elle habite en pleine campagne, loin de tout. Comme elle le dit souvent : être indépendante, était vraiment le choix judicieux pour elle.

Et VOUS que vous dit votre intuition ? Vous le savez comme moi, la voix du cœur est toujours la bonne !

Pour aller plus loin, vous pouvez également lire :
- devenir travailleur indépendant
- entrepreneur indépendant.