Sélectionner une page

Quand vous rencontrez une personne pour la 1ère fois, créer le contact n’est pas toujours chose facile. Comment passer au-delà de ses mécanismes de protection conscients ou inconscients, sans la heurter ? La clé réside dans votre synchronisation à l’autre. Explications !

Comment créer un contact, une relation, grâce à la synchronisation ?

Comment créer un contact, une relation, grâce à la synchronisation ?
Source image: le-manager-urbain.com

Créer le contact par la synchronisation

Quand vous rencontrez une personne pour la 1ère fois, un rapport à la fois conscient et inconscient se crée entre vous et elle. Ce rapport se fait de manière plus ou moins ouverte ou fermée, suivant différents paramètres.

Si vous voulez donner confiance dès le départ à votre interlocuteur et nouer un rapport profond avec lui, il vous faut vous synchroniser. Cela vous permettra d’être directement en symbiose avec lui et d’entrer vraiment en relation, pas de simplement de communiquer, comme on le fait souvent en société par politesse.

La synchronisation entre 2 personnes

Le mécanisme de synchronisation se fait en 3 étapes successives :

  • Dans un 1er temps, vous jouez l’effet miroir : vous entrez en symbiose avec l’autre au niveau verbal et non-verbal, en respectant au départ quelques conditions
    • Faire silence et observer
    • Votre regard assure le contact permanent
    • Position d’écoute totale
    • Focalisation totale sur l’autre (pas se perdre dans ses pensées personnelles parasites)
    • Corps penché vers l’autre
    • Bras ouverts
    • Posture générale d’ouverture (pas les bras croisés par ex).

    Vous adoptez le rythme et la posture de l’autre (ex : ton de sa voix) ; vous vous synchronisez à tous points de vue.

  • Ensuite, vous « suivez » l’autre pendant un certain temps, au niveau verbal et non-verbal.
  • Enfin, vous décrochez progressivement du rythme et de la posture de l’autre et vous donnez vous-même le ton en prenant le « lead » de la relation. Attention de toujours vérifier que l’autre vous suit bien. A défaut, revenez à l’étape 2.

La synchronisation est prioritairement enseignée aux coach et aux thérapeutes, pour qu’ils donnent d’emblée confiance à leurs patients. Mais c’est un processus fondamental, qui peut vous être utile, dans toutes circonstances, face à notamment :

  • un recruteur
  • votre supérieur hiérarchique
  • un client
  • un ami en difficulté
  • un enfant.

Je vous suggère d’essayer et d’essayer encore. Bien maîtrisée, la synchronisation vous amènera des résultats extraordinaires au niveau relationnel.

Vous partagez mon avis ?