Sélectionner une page

Avoir des objectifs ne suffit pas. Encore faut-il qu’ils soient bien appropriés à notre personne et à notre situation actuelle. Pour le vérifier, rien de telle que la visualisation et un peu de réflexion. Voici comment et pourquoi ?

Visualisez vos objectifs

Suite à l’article Savez-vous où vous allez dans la vie ? , j’ai reçu par mail un commentaire très intéressant de Jean au sujet de la notion d’objectif. Je l’en remercie et vous livre, avec son accord, l’essentiel de son message :

Parfois, on va trop vite pour se fixer des objectifs. Conséquence : on pense qu’on a déterminé un bon cap à suivre, alors qu’en réalité, la route qu’on a choisie ne mène nulle part, dans notre cas. Il faut donc prendre son temps pour fixer clairement où on veut aller et faire comme si. A savoir, se comporter comme si on avait déjà atteint l’objectif qu’on s’était donné. Cela demande de le visualiser dans sa tête le plus précisément possible. Et ensuite de ressentir profondément les sensations qu’on éprouve. Est-ce agréable ? très agréable ? désagréable ? rassurant ? inspirant ? Bref, comment se sent-on quand on imagine que ça y est, on l’a fait ? C’est le meilleur moyen pour que ça devienne concret, palpable et…accessible. Pour faire cet exercice, plusieurs formules possibles : y songer en écrivant dans un cahier, méditer au bord de l’eau, au calme dans son lit, etc. Peu importe, pour autant qu’on soit seul et bien concentré. Et surtout relâché. Il faut se laisser totalement aller, sinon ça n’a pas d’intérêt.

Visualisez vos objectifs

Objectifs et objectifs secondaires

Jean me fit également part d’un élément très important lié à la notion d’objectif : celui d’objectifs secondaires. Késako ? Les objectifs secondaires sont les objectifs (éventuels) des objectifs principaux. En d’autres termes, si vous avez un objectif en tête, ne cache-t-il pas un objectif interne plus profond, enfui au fond de vous ? Si c’est le cas, il est très important de l’identifier aussi et de voir s’il est cohérent.

Exemple d’objectif secondaire

Prenons un exemple très simple : Supposons que vous vouliez perdre du poids (mettons 10 kg avant la fin de l’année), c’est votre objectif principal. Il est clair, personnel, précis, mesurable, positif, motivant, etc. Très bien ! Mais ne cache-t-il pas un autre objectif sous-jacent qui serait de faire plaisir à votre épouse et votre belle-mère, qui vous taxent régulièrement d’avoir de l’embonpoint ? Ou tout simplement, n’êtes-vous pas simplement motivé par le fait d’être mieux dans votre peau, de paraître en meilleure forme et de vous sentir mieux en société ?

Pour le savoir, la meilleure chose à faire quand vous avez fixé un objectif est de vous interroger sur qu’est-ce qu’il vous apportera une fois atteint ? changera-t-il votre vie ? en quoi et pourquoi ? apportera-t-il quelque chose de positif à votre entourage direct ?

Vous aussi vous vous intéressez à la notion d’objectif ? Vous avez des choses à partager ? Ecrivez-nous !

Quels sont vos objectifs secondaires ?